Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER
©

Corporate

2/10 –« Bois » est dans le Lexique 2018 de l’aménagement durable

Bois, biodiversité, dialogue… les établissements publics EpaMarne-EpaFrance ont choisi une série de 10 mots marqueurs de leur action d’aménageurs pour présenter leurs projets et réalisations menés en 2018. Lexique.

Bois, la définition selon EpaMarne-EpaFrance

Favoriser l’essor de la construction bois et la structuration d’une filière locale via un volume d’opérations important et constant. C’est dans cette logique qu’EpaMarne consacre un volume minimum de surface de plancher en bois construction de l’ordre de 60 000 m² par an. L’industrialisation de la filière bois constitue une réponse d’avenir efficace face à la raréfaction des matériaux. EpaMarne contribue ainsi, en prescrivant l’utilisation du bois et des écomatériaux aux promoteurs, à la naissance et au développement d’une véritable filière française de matériaux de construction biosourcés. EpaMarne mobilise également un réseau de partenaires comme l’Institut Technologique FCBA et l’association professionnelle Adivbois, ainsi que des professionnels comme Techniwood, Woodeum, Arbonis, Adim ou encore Ywood… Le béton de chanvre, la terre crue, la paille ou encore le miscanthus sont autant de matériaux biosourcés qu’EpaMarne souhaite développer. Des démonstrateurs sont actuellement en cours d’expérimentation et de réalisation.

Du bois pour le Sycomore

L’écoquartier du Sycomore à Bussy Saint-Georges a entamé une mue importante en 2018 avec de nombreux chantiers. Leur point commun ? Faire la part belle à la construction bois.
Les programmes résidentiels conduits entre autres par les promoteurs Crédit Agricole Immobilier, Altarea Cogedim, Groupe Pichet, Kaufman & Broad, Emmaüs Habitat, Groupe Demathieu Bard… intègrent tous du bois, allant de quelques logements individuels à une construction 100 % bois. De nouveaux programmes où le bois occupera une place prépondérante vont être réalisés au travers de la démarche « Habiter Autrement ».

BIM-Bois-BEPOS en chantier

Le promoteur I3F a mené en 2018 le chantier d’un programme exemplaire de 30 logements sociaux à Chanteloup-en-Brie, qui intègre trois composantes essentielles pour réduire les délais de construction et augmenter la performance environnementale : la maquette numérique BIM, la construction 100 % bois et la labellisation BEPOS. Le projet a bénéficié du soutien du Commissariat général à l’investissement dans le cadre de l’appel à projets Ecocité 2. Une opération similaire sur le lot voisin, avec le promoteur Terralia, est en cours avec la construction de 62 logements en accession sociale à la propriété.

230 studios bas carbone

La résidence étudiante Clémence Royer, du bailleur Efidis, a accueilli ses premiers locataires à la rentrée 2018. Elle prend place au cœur du quartier du Luzard à Noisiel, au pied du RER A. Le bâtiment compte 230 studios et est entièrement construit en ossature bois. Les modules de construction, réalisés en atelier, ont été montés et assemblés sur site permettant ainsi un faible impact environnemental avec un chantier plus propre, en filière sèche, plus rapide et au bilan carbone inégalé. Il fait partie des quinze premiers bâtiments labellisés BBCA (Bâtiment Bas Carbone) de France.

Feuilletez notre rapport d’activité Des mots et des Hommes, Lexique 2018 de l’aménagement durable

Découvrez les autres mots de la série

1/10 – Biodiversité

2/10 – Bois

3/10 – Dialogue

4/10 – Engagement

5/10 – Équilibre

6/10 – Futur

7/10 – Mobilité

8/10 – Partenaire

9/10 – Pionnier

10/10 – Santé

En savoir plus

À lire aussi

Offre d'emploi

JURISTE MARCHES PUBLICS H/F

18 juillet 2019

Offre d'emploi

CHARGÉ DE MISSION SUIVI DES RÉALISATIONS H/F

18 juillet 2019

Offre d'emploi

CONTROLEUR DE GESTION / ANALYSTE DE GESTION H/F

21 juin 2019