Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER
En avril 2018, EPAMARNE et Bussy Saint-Georges ont lancé la consultation Habiter Autrement 2. Au programme, la création de 250 logements familiaux répartis sur 2 lots, implantés au cœur du quartier du Sycomore à Bussy Saint-Georges.

Actualités

Quand l’intelligence collective sert l’excellence du projet urbain

Amélie Ferrand

Deux groupements respectivement emmenés par les mandataires Bouygues Immobilier et Interconstruction ont été sélectionnés pour concourir à la seconde phase de la consultation Habiter Autrement 2. EPAMARNE et Bussy Saint-Georges ont choisi de suivre une démarche originale qui bouscule les pratiques professionnelles en appliquant les principes de la co-construction dès la phase de consultation. Explications.

En avril 2018, EPAMARNE et Bussy Saint-Georges ont lancé la consultation Habiter Autrement 2. Au programme, la création de 250 logements familiaux répartis sur 2 lots, implantés au cœur du quartier du Sycomore à Bussy Saint-Georges. A l’instar de la première consultation, ils ont choisi de mener une démarche de consultation collaborative et itérative qui s’appuie sur l’intelligence collective afin de faire émerger le meilleur projet urbain.

« Lorsque deux forces sont jointes, leur efficacité est double » – Isaac Newton

Pour EPAMARNE, la fabrique de la ville est une aventure collective réunissant de nombreux acteurs publics et privés. Pour répondre aux enjeux urbains toujours plus complexes de la ville durable, EPAMARNE, convaincu de la force de l’intelligence collective, fédère des compétences multiples. En effet, les méthodes partenariales, à la fois partagées et intégrées, créent les indispensables synergies, favorisent les projets, apportent des solutions contextualisées et financièrement soutenables.

 

Le digital par exemple, a un formidable effet de levier sur les échanges collaboratifs et conforte l’efficacité du travail en réseau pour la construction du territoire. C’est pourquoi EPAMARNE a inscrit dans la consultation Habiter Autrement 2 le recours à la maquette numérique (BIM) dès la phase esquisse. Les maquettes numériques produites par chacun des groupements en phase 3 devront pouvoir être utilisées à la fois comme outil de travail mais aussi comme support de présentation et de communication dans le cadre des opérations de concertation menées par EPAMARNE et la ville sur le projet global.

Une consultation en quatre temps

EPAMARNE et Bussy Saint-Georges ont adopté une démarche privilégiant la concertation et le travail collaboratif entre l’ensemble des parties prenantes afin de s’assurer de la fiabilité et de la bonne cohérence du projet retenu au regard du projet d’aménagement global du quartier du Sycomore. Quatre grandes phases jalonnent la démarche :

  • Appel à candidature
    À la suite de la réunion de présentation de la démarche et du contexte le 11 avril 2018, les opérateurs ont eu 3 semaines pour former des groupements à même de répondre aux enjeux de la consultation. Parmi une quinzaine de candidatures, EPAMARNE a sélectionné les groupements emmenés par Bouygues Immobilier et Interconstruction pour poursuivre l’aventure d’Habiter Autrement 2.

 

  • Co-construction des offres
    Un premier atelier collectif sur la thématique « marché » a permis de lancer cette seconde phase, au cours duquel le dossier de commercialisation a été remis aux groupements. Charge à eux de formuler une offre dite initiale détaillant notamment la charge foncière, la programmation cible, les coûts de construction, les éléments d’innovation, etc. Pour nourrir la philosophie collaborative et partenariale de la démarche, les groupements doivent s’appuyer sur une équipe de maîtrise d’œuvre (MOE) composée a minima de trois architectes et d’un paysagiste. Chacune des équipes seront accompagnées par les équipes d’EPAMARNE via deux ateliers thématiques, sur la programmation et sur l’innovation avec un focus fort sur la santé, permettant d’optimiser certains éléments de leur offre initiale et de parvenir à une offre dite optimisée, attendue pour fin août 2018.

 

  • Élaboration des projets architecturaux
    Les deux groupements participeront à deux workshops architecturaux avec EPAMARNE. Il s’agira d’introduire la notion de conception architecturale dans la construction de l’offre et de traiter les enjeux programmatiques, architecturaux et urbains afin de proposer un ensemble urbain cohérent et attractif. Les sujets d’insertion urbaine, de volumétries, de formes architecturales, de modes d’habiter, de façades… seront ici approfondies. A ce stade, les premières esquisses architecturales des bâtiments seront réalisées. Chaque groupement aura désigné un architecte qui sera le coordinateur/référent pour les enjeux architecturaux, responsable du pilotage de l’équipe de MOE et garant des principes établis dans les phases précédentes. Il devra au préalable avoir établi des fiches de lot afin que les différents MOE puissent élaborer les esquisses correspondantes. A l’issue cette phase, les deux groupements devront remettre une offre finale globale attendue en novembre 2018.

 

  • Sélection du lauréat
    Cette dernière phase de la consultation reprend son cours traditionnel avec la tenue d’un grand oral, l’analyse détaillée des offres et la désignation du lauréat via un jury composé des principales parties prenantes à l’aménagement du quartier du Sycomore de Bussy Saint-Georges. L’annonce du groupement lauréat devrait intervenir avant la fin de l’année 2018.

À lire aussi

Actualités

3 questions à… Stéphanie Kleckner, responsable RH

18 septembre 2018

Actualités

Écomobilité :
se déplacer plus durablement

17 septembre 2018

Actualités

Lancement de l’opération d’aménagement des Coteaux de la Marne à Torcy

17 septembre 2018