Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER
Grues de travaux sur la ZAC des Studios et des Congrès

Actualités

EPAMARNE / EPAFRANCE, opérateurs partagés du territoire

Camille Petit-Gas

Dès leur naissance, les EPA ont été investis d’une mission de pionniers : en 1972 EPAMARNE était chargé de construire une ville nouvelle dans l’Est parisien, quinze ans plus tard, en 1987, EPAFRANCE inaugurait un partenariat public / privé inédit pour créer le Val d’Europe, devenu en quelques années la première destination touristique européenne. Aujourd’hui, les 2 établissements publics d’aménagement défrichent toujours des voies nouvelles d’aménagement du territoire et de fabrique de la ville.

Outils essentiels du développement de l’Est de l’Île-de-France et de la construction du Grand Paris, les établissements publics EPAMARNE et EPAFRANCE bénéficient d’une expérience unique en matière d’aménagement urbain. Sous la direction de l’État et des collectivités locales, ils produisent une part significative des logements franciliens et accompagnent les porteurs de projets, publics et privés, pour accélérer développement économique et création de valeur sur le territoire.

En 2016, avec plus de 3400 logements engagés sous promesse de vente, les EPA se sont placés 1er aménageurs résidentiel de France. Cette dynamique se poursuivra à Marne-la-Vallée avec 7800 logements commercialisés de 2017 à 2019, accompagnés de la création de plus de 8500 emplois.

ZAC des Studios et des Congrès à Chessy : chantier de logements, programme Le Majestic

©Epamarne / Antoine Meyssonnier, 2017

 

Le rôle des EPA est multiple et évolutif. Leur ambition fondamentale est de créer une ville durable, sensuelle… la ville européenne du XXIe siècle. Atteindre cet objectif requiert de maîtriser parfaitement toute la chaîne de l’aménagement, de la plus petite à la très grande opération et intégrant tous les métiers de l’urbanisme. Les EPA sont également reconnus pour leurs savoir-faire en matière de développement économique et de marketing territorial. Leur rôle d’assemblier entre élus et partenaires publics et privés permettent de mettre en œuvre des projets urbains exemplaires, innovants et disruptifs.

Les EPA ont fait évoluer leur organisation autour de deux axes stratégiques :

  • Répondre à la complexité croissante des projets, liée aux règlementations, à l’intervention de compétences de plus en plus diversifiées et complémentaires, pour gagner en réactivité face à l’accélération du réel.
  • Relever avec créativité les enjeux du millénaire : protection de l’environnement, transition énergétique, lutte contre les bouleversements climatiques, préservation de la biodiversité…

L’action des EPA, notamment aux côtés du Cluster Descartes, est déterminante dans la structuration d’un écosystème dédié à la ville durable.

EPAMARNE a complètement changé de modèle : il a su passer d’une posture d’opérateur d’État à celle d’opérateur partagé, capable de mener des projets de développement urbain en concession au service des communes. Les acteurs du territoire tout entier adoptent une culture commune, celle de l’innovation et du respect des équilibres sociaux et environnementaux. Le rôle d’assembleur des établissements publics d’aménagement se double désormais de ceux de rassembleur et de précurseur.

Le décret n°2016-1838 publié le 24 décembre 2016 au Journal Officiel a agrandi le périmètre d’intervention d’EPAMARNE. Ce décret, historique, habilite l’établissement à participer à l’aménagement de 17 communes supplémentaires. Ce nouveau périmètre, en adéquation avec la nouvelle organisation territoriale de l’Ile-de-France, permet à EPAMARNE de consolider des relations partenariales avec l’ensemble de ces collectivités, pour devenir l’opérateur naturel de leur politique de développement urbain, notamment dans le cadre de traités de concession d’aménagement.

Périmètre d'intervention EPAMARNE/EPAFRANCE.

©Joël Guenoun

EPAMARNE / EPAFRANCE : deux entités, une équipe

Les Etablissements publics d’aménagement de Marne-la-Vallée, EPAMARNE et EPAFRANCE, disposent chacun d’un conseil d’administration distinct, composé paritairement de représentants des collectivités territoriales et de l’Etat. Ils s’appuient sur une même équipe de 118 collaborateurs. Avec en 2016 un budget formation de près de 2 % de la masse salariale, soit le double de l’obligation en vigueur, les EPA font de la formation continue une priorité afin d’anticiper les métiers, compétences et savoir-faire nécessaires à l’évolution du secteur.

À lire aussi

Actualités

EPAMARNE représente la France au Forum International Construction Bois

13 avril 2018

Actualités

3 questions à … Doriane SCOMBART, alternante au Service des Ressources Humaines

9 avril 2018

Actualités

Que construire aujourd’hui pour vivre à Marne-la-Vallée en 2050 ?

4 avril 2018