Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER
Nouveau périmètre d'intervention EPAMARNE/EPAFRANCE - Logo 2016 : La Tulipe EPAMARNE/EPAFRANCE
© ©Joël Guenoun

Actualités

EPAMARNE étend son périmètre d’intervention

Amélie Ferrand

Le décret n°2016-1838 modifiant le périmètre d’intervention d’EPAMARNE a été publié le 24 décembre 2016 au Journal Officiel. Ce décret, historique, modifie les statuts de l’établissement et l’habilite à participer à l’aménagement de 17 communes supplémentaires. Aménageur de référence de l’est parisien, EPAMARNE met ses savoir-faire en développement urbain et économique au service des acteurs publics et privés de la 1ère et 2nd couronne.

Créé en 1972, l’établissement public d’aménagement de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée avait pour vocation première de répondre aux prévisions de croissance démographique de la région parisienne. La commande était simple, sa mise en oeuvre un véritable défi : bâtir la ville de demain. 45 ans plus tard, grâce à ses grands projets, ses expertises et à la confiance et au soutien de ses partenaires, EPAMARME a réussi son pari : Marne-la-Vallée est à la Métropole du Grand Paris ce que le bois de Vincennes est à Paris.

 

Poumon vert du Grand Paris avec ses 8 000 hectares d’espaces agricoles et boisés, tête chercheuse de la ville durable avec la concentration de 25% de la R&D française, cœur urbain et économique dynamique avec le ratio d’un emploi par actif résident, EPAMARNE a fait de Marne-la-Vallée, aux côtés des collectivités locales, un territoire de 320.000 habitants, équilibré, aux caractéristiques inégalées en Ile-de-France.

 

Fort de cette expérience unique en aménagement urbain et en création de valeur territoriale, EPAMARNE élargit aujourd’hui son périmètre d’intervention à 17 communes supplémentaires. Ce nouveau périmètre de 38 communes, en adéquation avec la nouvelle organisation territoriale de l’Ile-de-France, permet à EPAMARNE de consolider des relations partenariales avec l’ensemble de ces collectivités, pour devenir l’opérateur naturel de leur politique de développement urbain, notamment dans le cadre de traités de concession d’aménagement.

Après avoir bâti la Ville Nouvelle de Marne-la-Vallée, le nouveau défi d’EPAMARNE est de construire une polarité de référence à l’est du Grand Paris.

Servir les stratégies territoriales

EPAMARNE bénéficie d’une expérience unique en matière d’aménagement urbain. Il accompagne Marne-la-Vallée depuis sa création et contribue aux côtés des acteurs locaux, publics et privés, à en faire un territoire désirable et divers, où développement économique et développement urbain se conjuguent parfaitement.

Qu’il s’agisse de la réalisation d’un bâtiment, d’un équipement public, d’une infrastructure, de l’aménagement d’une ZAC ou d’un projet de grande envergure, EPAMARNE dispose de l’ensemble des compétences et des expertises, tant en interne qu’au travers de ses partenariats d’excellence, pour accomplir les missions qui lui sont confiées.

 

Aménageur, EPAMARNE, est aussi propriétaire de nombreux fonciers sur lesquels il intervient, ce qui offre aux investisseurs une garantie de stabilité et de sécurité foncière. Reconnu pour la qualité des liens qu’il entretient avec l’Etat et les collectivités locales, EPAMARNE rend possible tous les projets, toutes les ambitions. Avec l’extension de son périmètre d’intervention, ce sont 17 communes supplémentaires qui ont à présent l’opportunité de confier à EPAMARNE leurs projets d’études et d’opérations d’aménagement.

Partager une vision commune des projets

Aujourd’hui, la ville doit être conçue dans une vision partagée et concertée, tant à l’échelle du quartier que dans sa globalité. EPAMARNE a une longue expérience dans les processus de dialogue. Il a une connaissance fine et unique des acteurs, des forces et des dynamiques qui animent l’est francilien. Il accompagne ainsi efficacement les porteurs de projets publics et privés pour accélérer le développement économique et la création de valeur du territoire. Il met en relation les acteurs, créé les synergies, mobilise et noue les partenariats inhérents au succès des opérations d’aménagement qu’il mène pour son propre compte ou pour lesquelles il est mandaté. Grâce à ce travail de co-élaboration, Marne-la-Vallée est aujourd’hui un territoire équilibré entre habitat et développement économique, très bien pourvu tant en équipements publics, en réseaux de voiries et de transports en commun qu’en espaces verts. Il s’inscrit dans une dynamique unique en Ile-de-France avec l’enviable ratio d’un emploi par actif résident.

Champs-sur-Marne, Cité Descartes : regard vers Noisy-le-Grand (au dessus de la tranchée du RER)

©Eric Morency

Être ici et ailleurs, l'accessibilité structure le territoire

À l’âge du digital, construire la ville, c’est aussi offrir une palette de solutions de mobilité la plus large possible pour répondre à tous les usages et même anticiper ceux de demain. C’est sur cette idée conductrice qu’EPAMARNE, en lien avec les acteurs du territoire de Marne-la-Vallée et de la mobilité, poursuit depuis toujours un développement urbain qui intègre une grande complémentarité et de meilleurs équilibres en matière de transports. Quartiers des courtes distances, plateformes de mobilité, auto-partage, liaisons douces, transports en commun en site propre, navettes autonomes… sont autant de solutions alternatives à l’usage de la voiture individuelle mises en oeuvre à Marne-la-Vallée. En 2014, l’ADEME a soutenu et récompensé Marne-la-Vallée pour le déploiement effectif d’un réseau de plateformes d’éco-mobilité constitué de 186 points de recharge pour véhicules électriques. Aujourd’hui, Marne-la-Vallée est à quelques minutes de Paris, que ce soit via le RER A, les autoroutes A4 et A104 ou via le 1er hub TGV d’Europe. Et seulement 8 minutes suffisent pour relier Marne-la-Vallée au reste du monde grâce à sa liaison avec l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle. Demain, cette hyper-connectivité sera renforcée grâce à l’ouverture de 2 stations de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express (Noisy-Champs et Bry-Villiers-Champigny) et à l’aménagement de gares multimodales telles que celles de Bussy Saint-Georges et de Val d’Europe.

Extension du périmètre d'intervention Epamarne et Epafrance

© Joël Guenoun

Epamarne, provocateur d'innovations

Précurseur en matière d’aménagement urbain durable, EPAMARNE affirme son caractère avant-gardiste au travers de l’ensemble des opérations qu’il mène. Et parce que l’agrégation des expertises est une force, en particulier en matière d’innovation, EPAMARNE enrichit ses compétences avec celles d’un large panel de partenaires (CSTB, Efficacity, FCBA, IFSTTAR, UPEM…), tous spécialistes dans leur domaine d’intervention.

Cette capacité à nouer et à animer des consortiums d’acteurs publics/privés permet de mobiliser les leviers financiers nécessaires à la conduite de projets innovants, voire disruptifs. En remportant des appels à projets nationaux tels que Ecocité (Route 5ème Génération, Projet Urbain Intégrateur, B-Cube, coeur agrourbain, concertation numérique, BuildTog), Démonstrateur Industriel pour la Ville Durable (Descartes 21), Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (Zéro Carbone, Miscanthus), EPAMARNE démontre la faisabilité économique de ces projets innovants et leur réplicabilité. BIM, performance énergétique, éco-construction, bio-urbanité… tout ceci constitue un véritable creuset d’expérimentations et fait de Marne-la-Vallée un territoire démonstrateur d’innovations à grande échelle.

BIM, vers l'aménagement 2.0

S’inscrivant résolument dans une démarche d’avenir, EPAMARNE a intégré la maquette numérique BIM dans son activité d’aménageur. Le déploiement de ce nouvel outil, au service de la maîtrise des coûts et de l’efficacité collective, à l’échelle du territoire de Marne-la-Vallée permet d’insuffler l’évolution des pratiques, avec une meilleure lisibilité et fluidité dans la conception des projets, une efficacité collective améliorée et des gains sur les coûts de construction. En 2016, le premier permis de construire 100% BIM de France a été déposé à Bussy Saint-Georges. EPAMARNE vise la réduction des coûts des travaux dans la construction en BIM de 5% à 10% à l’horizon 2018 et conçoit d’ores-et-déjà l’intégralité de ses projets d’aménagement en BIM. Sur le site de Marne-Europe, EPAMARNE est le premier aménageur à développer la maquette numérique non plus à l’échelle du bâtiment, mais à celle du quartier tout entier.

Énergie et écoconstruction, construire la ville post-carbone

Précurseur reconnu en matière de construction durable et d’écologie urbaine, EPAMARNE est engagé dans la réduction du bilan carbone de Marne-la-Vallée. Réseaux de chaleur, mix-énergétique, énergies renouvelables, bâtiments à énergie positive, plateformes d’éco-mobilité, … sont autant de solutions mises en oeuvre pour faire de Marne-la-Vallée un territoire plus responsable et à faible émission de gaz à effet de serre. Depuis 2015 et sur une perspective de 10 ans, EPAMARNE prescrit l’usage du bois et des éco-matériaux dans un tiers de ses opérations de logements, contribuant à la transition énergétique du territoire mais aussi à la structuration d’une nouvelle filière de construction, créatrice de valeur et d’emplois. Avec des opérations exemplaires menées à Marne-la-Vallée, telles que Les Lodges, le bâtiment Zéro Carbone, 2 programmes labélisés BBCA, le programme B-Cube (BIM, Bois, Bepos), ou encore Treed It, la plus haute tour bois de France (R+11) accompagnée d’un parking en structure bois sur 2 niveaux, EPAMARNE fait énergiquement la preuve de son savoir-faire pour bâtir une ville post-carbone.

Bio-urbanité : sublimer le développement urbain et la préservation de la biosphère

Depuis 1972, EPAMARNE conduit tous ses projets d’aménagement urbain avec un niveau élevé d’excellence environnementale. Ce positionnement, précurseur pour un aménageur, s’est appuyé sur les modèles urbains scandinaves et sur les réalités du grand plateau briard. Protection des espaces naturels agricoles, déploiement d’une agriculture urbaine, création d’une trame verte et bleue, de la chaîne des lacs ou encore de réservoirs à biodiversité, sont autant de démarches menées pour préserver les milieux naturels de Marne-la-Vallée. Aujourd’hui, EPAMARNE veut aller plus loin et a la conviction que le modèle « nature dans la ville » est à réinventer. Il travaille en partenariat avec le CSTB et le Muséum d’Histoire Naturelle sur les modes constructifs qui permettent, au-delà de préserver la biodiversité, de l’améliorer et de l’amplifier naturellement. Au travers de ses constructions sur la ZAC des Coteaux de la Marne à Torcy, EPAMARNE recréé des habitats favorables au développement de plus de 20 espèces protégées. Bâtir une ville qui soit au service de la nature et des hommes ? EPAMARNE en fait la démonstration à Marne-la-Vallée et prouve le bien-fondé et la réplicabilité de sa démarche.

Se réunir autour de nouvelles opportunités

L’extension du périmètre d’intervention d’EPAMARNE dans la partie du Val-de-Marne se fonde sur la volonté de l’Etat d’étudier et de contractualiser avec les collectivités concernées le devenir du site d’emprise de l’ex-autoroute A87 dite Voie de Desserte Orientale (VDO). Cette exceptionnelle opportunité foncière en première couronne parisienne concerne les communes de Villiers-sur-Marne, Champigny- sur-Marne, Ormesson-sur-Marne, Chennevières-sur-Marne et Sucy-en-Brie. L’aménagement de ces fonciers jusqu’alors non utilisés fera l’objet dans les prochaines années d’un projet urbain cohérent, adapté à la situation des différents sites et produisant une ville qui conjuguera activités économiques, logements, aménités et services. L’ensemble sera conçu avec une exigence forte en matière de qualité environnementale et urbaine. Le succès de ce projet urbain, qui relie pas moins de cinq communes de l’est parisien, est intrinsèquement lié à la capacité d’EPAMARNE de mener une démarche globale de co-conception avec chacune de ces communalités. Et en désignant EPAMARNE comme cheville ouvrière d’un des rares projets de si grande envergure en Ile-de-France, l’Etat lui renouvelle ainsi sa confiance en son savoir-faire éprouvé et reconnu.

 

Vue aérienne sur Chennevières-sur-Marne et Ormesson-sur-Marne

© Epamarne / photo : Eric Morency, 2016

En savoir plus

À lire aussi

Actualités

3 questions à … Pascal Da Rocha, responsable du Pôle géomètres

17 décembre 2018

Actualités

ZAC des Coteaux à Torcy : la biodiversité préservée pendant la phase de travaux

11 décembre 2018

Actualités

EpaMarne, Université Paris-Est et Efficacity réunis pour expérimenter la transition énergétique de la ville

11 décembre 2018