Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER
Exposition Universelle 2025 : La proposition de Paris-Val d'Europe 2025

Actualités

Inventer un nouveau monde

Sarah Emmerich

Partager la connaissance et protéger la planète, c’était la promesse de l’Exposition universelle 2025 à laquelle le Val d’Europe se portait candidat en 2017. Depuis, la France a retiré sa candidature. L’élan alors suscité ne s’est pas tari et le territoire poursuit sa réflexion pour bâtir la ville désirable et durable des générations futures.

Les grands événements sont toujours fédérateurs. La candidature du Val d’Europe à l’Exposition universelle 2025 a réuni tous les acteurs du territoire – entreprises, élus, Établissement public d’aménagement – pour donner naissance à une aventure collective : « Porter ce grand projet en fédération, de manière très inclusive nous a permis d’aller plus loin dans tous les domaines : culture, partage des connaissances, incubation économique… » soulignait Arnaud de Belenet, alors président de Val d’Europe agglomération, pendant le grand oral des sites candidats, en mai 2017. L’aventure se poursuit aujourd’hui à l’échelle de Marne-la-Vallée autour d’une vision partagée de l’avenir urbain. Les Établissements publics, les collectivités locales et leurs partenaires continuent à :

  • explorer la réversibilité et le réemploi total de l’architecture, des infrastructures et des aménagements ;
  • développer une nature augmentée pour démontrer la possible cohabitation de l’homme et de la nature ;
  • construire et aménager pour éviter l’empreinte carbone ;
  • faire voir et faire vivre les usages de la ville de demain ;
  • tisser de nouvelles solidarités spatiales au service de la soutenabilité globale.

Marne-la-Vallée, avec le cluster Descartes mais aussi avec son taux élevé d’activités, ses espaces verts et ses plans d’eau, s’envisage comme territoire incubateur de la ville désirable pour demain et après-demain. Les acteurs du Val d’Europe ne se sont pas bornés à candidater pour l’Exposition universelle. Ensemble, ils ont imaginé les années 2025 et les suivantes, déterminés à construire une ville accueillante, ouverte sur le monde, mobilisée en faveur des échanges et du partage des connaissances. Une ville qui préserve les ressources de la planète et affirme sa solidarité avec les générations futures.

À lire aussi

Actualités

Création de la SPLA-IN Noisy-Est

18 juin 2018

Actualités

Bussy Saint-Georges : 131 logements en construction au Sycomore

15 juin 2018

Actualités

Penser, croire, rêver, oser

15 juin 2018