Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER
Plan large sur quelques logements de l'écoquartier de Bussy-Saint-Georges. Un passant marche dans les allées de l'écoquartier
© ©Epamarne / Architecte : CD-a / photo : Antoine Meyssonnier

Actualités

Horoscope 2018 des EPA de Marne-la-Vallée

Camille Petit-Gas

Pour 2018, EPAMARNE/EPAFRANCE continuent à créer la ville durable du XXIe siècle. Découvrez ce que vous réservent les EPA pour l’année à venir !

En 2018, la ville sera plus…

… collaborative

Depuis 2017, 100 % des consultations sont réalisées en BIM, faisant de Marne-la-Vallée le premier territoire d’expérimentation du BIM City Alliance, suite à la signature de la charte « Objectif BIM 2022 ». Pour 2018, les EPA s’appuient sur les opportunités offertes par le digital, qui conforte l’efficacité du travail en réseau pour la construction de la ville de demain. De fait, 2018 marquera le passage du CIM au LIM, une maquette numérique sensible et dynamique intégrant les usages. En 2018, la SPLA-IN Noisy Est, mettra en œuvre le traité de concession d’aménagement. Un contrat d’Intérêt National sur le Val d’Europe renforcera la dynamique partenariale entre Disney, l’État et EPAFRANCE et la démarche prospective « MLV 2050 » avec les collectivités locales nous fera voyager dans le futur.

À venir en 2018 : Le passage du CIM au LIM, soit une maquette numérique sensible et dynamique intégrant les usages ; des concertations innovantes : blended-concertation, E-concertation, serious game...

©Epamarne

… tournée vers le développement durable

L’engagement des EPA en tant qu’acteurs responsables se confirme dans la promotion des éco-matériaux et le soutien aux filières vertes, la gestion économe des ressources, l’optimisation des consommations énergétiques, le recyclage et le réemploi des matériaux ainsi que le développement des circuits-courts. Pour 2018, les Établissements Publics d’Aménagement amorceront la mise en œuvre d’un projet zéro carbone inscrit dans la communauté francilienne « ACV bâtiment » (Expansiel/A003/Meha). Durant cette nouvelle année, les EPA rechercheront à atteindre la meilleure performance énergétique du Label E+C (E4 C2) sur le bâtiment BOIS XXII. Dès 2018, Marne-la-Vallée sera prête à accueillir le futur cluster matériaux biosourcés (FCBA, École des Ponts, CFA compagnons de France…).

À venir en 2018 : Des usages innovants du bois dans l’espace public, mobilier urbain, passerelles... (co-conception avec FCBA) ; la progression de la part du bois feuillu français ; des techniques mixtes bois et autres matériaux.

©Epamarne / Architecte : AAVP - Vincent Parreira / photo : Eric Morency

… sensible et créative

La ville du XXIe siècle est mixte par essence. Elle fait coexister de façon harmonieuse les différentes fonctions urbaines, productives, résidentielles, logistiques ou encore créatives… Elle instaure un nouveau dialogue entre le rural et l’urbain. La ville favorise les contacts entre acteurs, provoque les rencontres, crée des liens de proximité. En 2018, EPAMARNE/EPAFRANCE promettent d’assurer la continuité de ce dialogue entre la ville et l’agriculture par le développement de la filière éco-matériau Miscanthus, la transformation et le conditionnement de produits agricoles du département 77, la sensibilisation des habitants à l’agriculture urbaine et au bien-manger, ou encore au moyen d’interventions artistiques pour accompagner les activités centrées sur l’alimentation durable. Enfin, les EPA accompagnent l’émergence de projets innovants. À ce titre, l’année 2018 verra naître la création d’un incubateur-accélérateur de start-up avec des partenaires privés ou le développement de zones d’activité de 3e génération (qualité des espaces, services innovants et performance énergétique).

À venir en 2018 : Une démarche artistique singulière pour la façade du projet Moxy de l’Écoquartier de Montévrain.

©Epamarne / photo : Antoine Meyssonnier

… portée par l’art de vivre

Concevoir la ville, c’est d’abord penser au bien-être de ses habitants et de ses usagers, dans un cadre de vie sain et agréable, avec des espaces accueillants et conviviaux. L’attention doit se porter sur la qualité des espaces publics, la mise en place des services qui accompagnent les nouveaux usages, la conception de lieux qui suscitent des émotions et qui renouent avec la nature. Pour garantir des espaces publics sains et résilients, les EPA poursuivront avec Efficacity, le projet Smart Campus à Champs-sur-Marne pour le monitoring environnemental et serviciel des usages urbains. Attentifs aux nouveaux usages des habitants, les Établissements Publics d’Aménagement trouvent des solutions pour améliorer la qualité de vie en ville. 2018 sera donc placée sous le signe de l’innovation notamment dans l’espace public.

À venir en 2018 : Des projets de co-living, de partage des espaces de vie.

©Epamarne / Architecte : Christina Conrad / photo : Antoine Meyssonnier

À lire aussi

Actualités

3 questions à … Pascal Da Rocha, responsable du Pôle géomètres

17 décembre 2018

Actualités

ZAC des Coteaux à Torcy : la biodiversité préservée pendant la phase de travaux

11 décembre 2018

Actualités

EpaMarne, Université Paris-Est et Efficacity réunis pour expérimenter la transition énergétique de la ville

11 décembre 2018