Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER
Vue aérienne en contre-plongée des opération de logement social 3F à Chanteloup-en-Brie

Actualités

B… comme BIM, Bois, Bio-Urbanité

Camille Petit-Gas

Aménageur ne rime plus avec bétonneur mais avec éclaireur. Car la mission première d’un aménageur est d’anticiper les grandes évolutions à venir, les ruptures sociologiques, migratoires, technologiques et climatiques. En ouvrant la voie à de nouvelles techniques constructives, plus sobres, plus légères et pensées en harmonie avec l’environnement, EPAMARNE anticipe l’héritage que nous laisserons à nos enfants le siècle prochain.

Planter 20 hectares de maraîchage biologique au cœur de l’écoquartier de Montévrain n’est pas une initiative anecdotique mais bien un geste qui révèle une nouvelle vision de la ville. Plus de la moitié des humains sont des urbains et cette proportion atteindra les ¾ en 2030. Les villes ne peuvent plus constituer des enclaves coupées de la nature mais doivent s’inscrire avec délicatesse au sein du biotope pour contribuer à sa restauration.

Construire aujourd’hui oblige à prendre en compte le réchauffement climatique à venir. Il faut privilégier les matériaux à faible impact environnemental, les ventilations naturelles. Il faut aussi aménager des espaces plantés et des zones humides qui non seulement luttent contre les îlots de chaleur mais offrent aussi asile à la faune des insectes, oiseaux et petits mammifères, chassés des terres agricoles artificialisées, qui contribuent à l’équilibre de l’écosystème.

Le triptyque BIM BoisBio-urbanité est l’une des pistes explorée par EPAMARNE pour construire la ville de demain.

Triptyque parce que les trois notions interagissent et se potentialisent au service de techniques constructives nouvelles, respectueuses de l’environnement. Ainsi la construction bois fait-elle largement appel au numérique pour la conception des éléments de structures et panneaux assemblés sur place. Ainsi la modélisation numérique d’un quartier pourrait-elle prendre en compte faune et flore pour voler au secours de la biodiversité. C’est le sens du partenariat développé par EPAMARNE avec le Muséum national d’Histoire naturelle et le CSTB : à Marne-Europe et dans la ZAC des Coteaux de la Marne à Torcy, l’ambition est bien de faire entrer la complexité de la nature dans le cadre contraint de maquettes numériques.

En promouvant l’action conjuguée du BIM, du bois et de la bio-urbanité, EPAMARNE se projette à 50 ou 100 ans, au service de la ville, de sa résilience et de sa qualité de vie.

À lire aussi

Actualités

Inauguration d’un programme de logements au Val d’Europe

19 avril 2018

Actualités

Pont de franchissement du RER A à Bussy Saint-Georges : les travaux ont commencé !

18 avril 2018

Actualités

EPAMARNE représente la France au Forum International Construction Bois

13 avril 2018