Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER
Abords de la bibliothèque Georges PEREC sur le campus universitaire de la Cité Descartes
© ©Antoine-Meyssonnier

Actualités

Les étudiants en urbanisme conjuguent santé et aménagement

Amélie Ferrand

Les étudiants du Master 2 Environnement de l’École d’Urbanisme de Paris (EUP) ont rendu leurs préconisations suite à l’étude menée pour consolider la démarche Urbanisme Favorable à la Santé. Au programme, logement, alimentation, sport et médecine.

EPAMARNE a lancé en octobre 2017, avec les étudiants du Master 2 Environnements Urbains de l’EUP et en partenariat avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), une étude pour consolider la démarche Urbanisme Favorable à la Santé conduite par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour intégrer ces enjeux bien en amont de la mise en œuvre de ses projets d’aménagement.

 

Les étudiants y ont réalisé un diagnostic santé sur la ZAC des Hauts de Nesles à la Cité Descartes autour de trois items : l’organisation spatiale du territoire en constante transformation, la prise en compte des populations vulnérables autour du périmètre de la ZAC et le potentiel de développement local dans un territoire actuellement orienté vers l’extérieur.

L’étude porte sur la ZAC Les Hauts-de-Nesles à Champs-sur-Marne

Après 6 mois d’études, de rencontres et d’interviews avec les acteurs locaux et les usagers de la Cité Descartes, les étudiants ont formalisé 4 grandes préconisations :

1. Vers une charte du logement favorable à la santé

Cette charte listerait des préconisations au bien-être physique, psychique et moral des futurs habitants. La phase chantier, étape cruciale du projet en termes de santé, pourrait aussi être prise en compte.

2. L’offre alimentaire sur le territoire

L’étude des comportements alimentaires et des vulnérabilités cumulées a permis d’approfondir le projet de reterritorialisation de l’alimentation, avec par exemple la création d’un marché alimentaire à la Cité Descartes.

3. La pratique sportive dans les espaces publics

L’adaptation et l’accès à l’espace public pour y pratiquer une activité physique ainsi que l’ouverture des équipements sportifs sur la ville permettraient d’améliorer la santé des citadins.

4. Une Maison de Santé

L’analyse menée sur l’attractivité du territoire pour les praticiens de santé – en tant qu’habitant et en tant que professionnel – ainsi que le retour d’expérience de la Maison de Santé du Champy ont fait germer l’idée d’une future Maison de Santé sur le périmètre de la ZAC des Hauts de Nesles.

Groupe de travail Aménagement & Santé du Master 2 Environnements Urbains de l’École d'Urbanisme de Paris - promotion 2017-2018

Une expérience gagnant/gagnant

Au travers de cette étude menée sur un cas concret, les étudiants ont pu s’approprier rapidement la démarche Urbanisme Favorable à la Santé et se confronter à la mise en pratique de leurs acquis sur le terrain. Ils ont ainsi rencontré de nombreux acteurs et pu mesurer l’importance de la relation partenariale dans la réussite du projet.

Leur travail a permis d’alimenter plus en profondeur la réflexion d’EPAMARNE sur son action d’aménageur en faveur de la santé. Il a également enrichi le projet de l’équipe de maîtrise d’œuvre urbaine – Anyoji Beltrando – dont le diagnostic urbain présente de grandes similitudes avec celui réalisé par les étudiants.

 

L’expérience a démontré que l’entrée « santé » apportera une plus-value significative à la qualité du futur projet d’aménagement urbain.

À lire aussi

Actualités

EpaMarne, Université Paris-Est et Efficacity réunis pour expérimenter la transition énergétique de la ville

11 décembre 2018

Actualités

Ville durable : FCBA et EpaMarne partenaires en Recherches et Développement

6 décembre 2018

Actualités

Retrouvez les équipes d’EpaMarne au SIMI

4 décembre 2018