Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER
Portrait d'Alice BIROLO durant le séminaire LEGOS EPAMARNE, à Noisiel
© ©Epamarne

Actualités

3 questions à… Alice Birolo, chargée de mission au Service Innovation

Patricia Ficarelli

Après un parcours assez remarquable, que nous découvrons dans la vidéo, Alice BIROLO a intégré les équipes d’EPAMARNE en juin 2016 dans le cadre d’un stage lié à son Mastère Spécialisé Smart Cities. Cette expérience s’est ensuite prolongée avec un nouveau contrat à durée déterminée à la Direction de la Stratégie au sein du Service Innovation jusqu’au 31 décembre 2017.

Alice, cela fait plusieurs mois que tu es parmi nous, au sein de la Direction de la Stratégie, peux-tu nous parler de ton expérience EPAMARNE ?

Lorsque je suis arrivée en juin 2016, je me suis occupée des appels projets dans le cadre de soutien des projets innovants comme Descartes 21 et Ecocité 2 avec les responsables de projets : Claude ROBINEAU et Florence GUTH.
En janvier 2017, EPAMARNE m’a confié la réalisation de deux études d’opportunité afin de valoriser des terres agricoles et accompagner leur aménagement vers la transition écologique. Ces études ont également nourri la candidature de Marne-la-Vallée au PIA3.
Je travaille également sur deux autres études : l’aménagement et la santé avec un groupe d’étudiants de l’Ecole d’Urbanisme de Paris avec lesquels nous travaillons sur la santé et le bien-être de l’habitant. Le périmètre étudié est celui de la ZAC des Hauts de Nesles à Champs sur Marne. La deuxième étude démarre actuellement et concerne Bussy-Saint-Georges, et plus particulièrement l’entrée de ville, où il conviendra d’étudier tous les enjeux de la sortie de l’A4 par exemple.
Après un Mastère qui m’a surtout apporté une culture générale et théorique, ce travail au sein du Service Innovation d’EPAMARNE m’a permis de contribuer très en amont à l’élaboration de projets urbains innovants en travaillant avec des experts métiers internes et externes différents, mais également des partenaires et gouvernances divers. J’ai eu la chance d’avoir ce regard transverse sur tous les acteurs de l’aménagement. EPAMARNE porte des projets avec des ambitions fortes en termes de transition écologique et innovations dans lesquels la dimension numérique devient l’outil indissociable d’un aménagement qui se veut au plus près des besoins des habitants de Marne-la-Vallée.

Ton contrat se termine bientôt comment imagines-tu la suite de ton parcours ?

En travaillant à EPAMARNE, je me suis retrouvée plutôt côté maitrise d’ouvrage avec une vision globale et stratégique où il fallait construire un projet innovant. Peut-être que la phase opérationnelle pourrait être intéressante à explorer dans un bureau de stratégie urbaine ? Les deux approches de travail ont leurs intérêts. En tout cas, je souhaite continuer à travailler autour de projets innovants répondants aux besoins de l’habitant.

En 3 mots comment qualifierais-tu ton expérience professionnelle avec nous ?

C’est une expérience enrichissante, créative et responsable.

À lire aussi

Actualités

#3 EpaMarne défriche la démarche ÉcoQuartier

29 novembre 2018

Actualités

#2 EpaMarne défriche la démarche Écoquartier

28 novembre 2018

Actualités

#1 EpaMarne défriche la démarche ÉcoQuartier

27 novembre 2018