EpaMarne EpaFrance, l'âme dans l'aménagement

Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER

Actualités

Vers une reprise des chantiers

EpaMarne-EpaFrance se préparent à la reprise progressive des chantiers conduits sous maîtrise d’ouvrage. Ils ont établi une feuille de route méthodologique pour assurer aux personnes intervenant sur le terrain un niveau de sécurité sanitaire maximal. 11 chantiers-tests sont d’ores-et-déjà identifiés et pourront reprendre leur activité progressivement dans les prochains jours selon la capacité d’organisation des entreprises partenaires.

© Christophe Caudroy

Les établissements publics ont mené un travail collaboratif considérable avec leurs partenaires, les maires et les préfets de région et de département afin de détailler et partager le processus de reprise des travaux de chantier dans les meilleures conditions possibles. Ce plan d’actions s’appuie sur près de 25 étapes, qu’ils soient administratifs, logistiques ou encore techniques. Sont également interrogées la capacité des entreprises partenaires à s’organiser et la disponibilité des matériaux. L’ensemble est croisé au strict respect du Guide des préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités en période d’épidémie publié par l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP). Ce processus de reprise sera actualisé et amélioré en temps réel selon les remontées de toutes les parties prenantes afin de gagner en fluidité et de réduire les délais.

11 chantiers-tests vont reprendre leur activité

Cette feuille de route a permis d’identifier 11 chantiers-tests conduits par EpaMarne ou EpaFrance sous maîtrise d’ouvrage, susceptibles de recevoir des ordres de service de reprise d’ici la fin du mois d’avril ou tout début mai. A leur suite, 21 autres chantiers, également classés prioritaires, pourront reprendre progressivement courant mai. Ces premiers chantiers ont été choisi pour leur niveau d’importance dans les projets d’aménagement dans lesquels ils s’insèrent : voirie, terrassement, viabilisation, mais aussi avancement des groupes scolaires notamment.

La mise en œuvre concrète de cette feuille de route, associée à l’impact des mesures prises par le Gouvernement, permettront dans les prochaines semaines, de mesurer les conséquences directes sur les calendriers des projets.

Le 17 mars dernier, les établissements publics annonçaient l’arrêt des chantiers conduits sous maîtrise d’ouvrage afin de respecter la sécurité sanitaire des personnes et lutter contre la propagation du Coronavirus (COVID-19). En attendant la reprise, tout ne s’est pas arrêté pour l’aménageur. Pendant ce temps de confinement, tous les collaborateurs de l’Epa poursuivent leur activité en télétravail. Les échanges avec les partenaires sont maintenus grâce aux outils numériques. L’objectif est d’assurer une continuité de service la plus optimale possible, et de contribuer à mettre en œuvre les meilleures conditions pour que le territoire puisse poursuivre efficacement son développement économique à l’issue de la crise.

À lire aussi

Actualités

Pourquoi devenir aménageur ? Laurent Girometti dévoile ce qui le fascine dans son métier

27 mai 2020

Actualités

Montévrain : les travaux du plus grand pumptrack de France démarrent !

25 mai 2020

Actualités

Le bois, la construction dit oui !

25 mai 2020