Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER
Vue aérienne et gros plan sur l'entreprise Oxylane-Decathlon, dans la ZAC du Bel Air, à Ferrières-en-Brie.

Actualités

Portrait du marché logistique d’EPAMARNE

Camille Petit-Gas

Le parc logistique de Marne-La-Vallée s’inscrit dans une échelle de 400000 à 500000 m² d’entrepôts construits et loués, sans compter le site de Val d’Europe. Ce marché bicéphale se concentre principalement autour de deux pôles majeurs. Le premier, situé à Lognes, Croissy-Beaubourg et Émerainville, agrège des entrepôts anciens de gabarits de 10000 à 20000 m². Le second pôle, plus moderne et très bien desservi par l’A4, se concentre quant à lui à Bussy-Saint-Georges et Ferrières-en-Brie.

 

Propos recueillis par Business Immo dans l’édition spéciale EPAMARNE-EPAFRANCE de Décembre 2017.

 

« Le marché logistique de Marne-La-Vallée se distingue également par un bon équilibre entre les chargeurs et les industriels » soulignent Arnaud Gottvalles et Alexandre Deshayes, consultants logistique & supply chain solutions chez JLL.

 

Dans un contexte tendu, sur le front de l’offre, l’offre d’entrepôts de classe A de dernière génération est, en 2017, réduite à peau de chagrin. En 2016, les quelques offres disponibles pour des bâtiments de dernière génération ont été commercialisées très rapidement. Cette année, la seule offre qui a été proposée concernait 6 000 m² à Bussy-Saint-Georges. « Nous constatons une vraie pénurie d’offres de bâtiments de classe A. Et l’offre foncière pour développer de nouveaux entrepôts sur ce territoire est extrêmement restreinte », préviennent les consultants de JLL. S’agissant des bâtiments de classe B, de nouvelles offres devraient être disponibles d’ici à la fin 2017, notamment à Émerainville, où DHL va quitter des bâtiments de messagerie.

 

Pour répondre à la demande, tant pour la logistique à haute valeur ajoutée que pour les activités, EPAMARNE s’est investi dans deux nouvelles zones de développement économique. La ZAC La Rucherie, d’une surface de 70 ha, est localisée à Bussy- Saint-Georges, la ZAC Lamirault-Croissy, de 40 ha est quant à elle située sur la commune de Croissy-Beaubourg.

Entreprise BBL Transport dans le Parc d'activités Léonard de Vinci (Bussy-Saint-Georges)

© Epamarne / Architecte : Albat / photo : Jean-Paul Houdry

Les aspects positifs

Une desserte autoroutière et une main-d’œuvre qualitative avec des salariés qui sont présents depuis plus de dix ans dans leurs entreprises, et la qualité des infrastructures.

Les points de vigilance

Un marché logistique qui ne se renouvelle pas et qui ne propose pas d’extensions à ses utilisateurs. Enfin, il y a très peu d’offres et peu de demandes.

Les nouveaux projets en gris déclarés

  • 12 000 m² à Serris par le promoteur Argan ;
  • 30 000 m² à Val d’Europe par Goodman.

 

En savoir plus

À lire aussi

Actualités

Une maison du projet à la Cité Descartes

24 mai 2018

Actualités

Chelles : le site de Castermant prépare sa mue

23 mai 2018

Actualités

Développer l’offre de santé et l’accès aux soins à Bussy Saint-Georges au cœur de Marne-la-Vallée

18 mai 2018