EpaMarne EpaFrance, l'âme dans l'aménagement

Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER

Actualités

Le bois, la construction dit oui !

EpaMarne-EpaFrance portent la conviction que la construction bois, c’est véritablement l’avenir. Écologique, ce matériau stocke le dioxyde de carbone. Pour 1 m3 de bois, 1 tonne de C02 capturé ! Il est aussi très apprécié sur les chantiers car il diminue les nuisances sonores et les déchets. Et, atout de choc, il réduit les délais de construction ! Le bois est un allié de poids pour la transition écologique des territoires. Pour le bois, EpaMarne-EpaFrance disent OUI !

photo Christophe Caudroy

La réduction de l’empreinte environnementale des bâtiments et plus largement des territoires est depuis longtemps ancrée au cœur des priorités d’EpaMarne-EpaFrance. Inscrite au premier rang de leurs objectifs, la stratégie volontariste menée en faveur de la construction bois par les aménageurs publics a permis à la filière bois, en 2019, de belles avancées dans sa structuration.

En juin 2019 est né le Booster Bois Biosourcés, créé à l’initiative de la Région Ile-de-France. EpaMarne fait partie de ses partenaires-experts, membres fondateurs du cluster, aux côtés de l’Institut technologique FCBA, de l’Université Gustave Eiffel (labellisée I-SITE – Initiative Science-Innovation-Territoires-Économie, dont fait également partie l’IFSTTAR) et de Francilbois.

Concrètement, il s’agit de mettre en synergie les compétences et expertises de chacun pour accélérer l’utilisation de matériaux biosourcés, c’est-à-dire d’origine végétale… et animale (oui, oui, c’est possible !) dans la construction de bâtiments et dans l’aménagement d’espaces publics.

Faciliter l’émergence de solutions innovantes sur le marché de la construction bois est une très belle avancée. En 2019, EpaMarne a multiplié ses actions pour accélérer la structuration de la filière avec par exemple Woodeum, acteur engagé et spécialisé dans les constructions en bois. À Bry-sur-Marne, sur la ZAC des Fontaines Giroux, le promoteur a lancé le chantier pour la réalisation de 90 logements en bois, avec une idée originale, celle de planter, pour chaque 10 m² de surface d’appartement, un arbre dans une forêt française gérée durablement. Le programme Abelia prépare ainsi l’avenir de la construction bois de demain.

EpaMarne-EpaFrance, en tant qu’aménageurs-prescripteurs, ont initié la construction de près de 5 000 logements en bois depuis le lancement de leur stratégie. Chaque année, la moitié des logements engagés sur leurs périmètres d’intervention sont en structure bois. À la Cité Descartes – Champs-sur-Marne – le chantier du programme Treed It, conduit par Vinci Construction France a démarré début 2019 et sera livré dans les prochains mois. Avec 11 étages, 37 mètres de hauteur et 7 200 m² de surface de plancher, il constitue l’une des plus hautes réalisations en bois de France.

D’autres matériaux biosourcés peuvent être utilisés dans le bâtiment : la paille, le chanvre, la ouate de cellulose, le liège, le textile recyclé, le miscanthus, la terre crue, le lin ou encore la laine de mouton (d’où l’origine animale des matériaux biosourcés !). Avec les différents démonstrateurs développés comme par exemple à Bussy Saint-Georges avec une opération de logements en bois-paille ou à Chanteloup-en-Brie avec un programme de 56 logements en terre crue, EpaMarne est devenu pionnier dans l’expérimentation de ces nouveaux matériaux, et un acteur reconnu pour sa capacité à les convertir en solutions technologiquement et économiquement réplicables.

Participer à la transition environnementale des villes pour qu’elles soient plus durables, c’est bien, le faire avec des matériaux biosourcés et géosourcés c’est encore mieux !

EpaMarne-EpaFrance poursuivent leur démarche en faveur de territoires toujours plus résilients avec une autre conviction, celle d’utiliser les matériaux, dont le bois, se trouvant au plus près des chantiers, et limiter ainsi le plus possible l’émission de carbone, notamment dans le transport desdits matériaux. C’est le pari pris, toujours à Chanteloup-en-Brie sur la ZAC du Chêne Saint-Fiacre, avec une opération pilote « bois-terre crue » de 56 logements construite avec 75 % de bois français et près de 2 000 tonnes de terre crue issue d’un gisement local situé à Montry, soit à moins de 10 km de l’opération.

Protéger la planète, tout en innovant

Utiliser des matériaux biosourcés tels que le bois ou la terre crue n’est pas synonyme de retour en arrière ou d’archaïsme, bien au contraire ! Des innovations dans le bois, il y en a tous les ans. Nouveaux systèmes de découpe, travail sur la résistance de matériaux… Le secteur de la construction a beaucoup plus progressé dans le bois ces 10 dernières années qu’en 50 années dans le béton. Avec City Zen Wood, le nom du premier projet issu du Booster Bois Biosourcés, les membres fondateurs, partenaires du cluster, vont expérimenter les impacts des intérieurs bois sur le confort et la santé des usagers afin de mettre sur le marché des référentiels permettant aux promoteurs et aménageurs d’intégrer facilement ces solutions dans leurs opérations. Grâce à un catalogue répertoriant l’ensemble des matériaux et leurs usages, les professionnels pourront alors les choisir à bon escient.

Le bois, c’est vraiment le matériau d’avenir pour la ville de demain ! Le choisir aujourd’hui, c’est l’assurance de produire des territoires plus vertueux pour la planète demain.

Commandez votre exemplaire papier !

  Les champs munis d'une étoile * sont obligatoires.








Voir notre politique de confidentialité

À lire aussi

Actualités

Emmanuelle Wargon, ministre chargée du Logement, apporte son soutien au projet urbain de Marne Europe

23 septembre 2020

Actualités

Innovation : un partenariat public-privé de R&D pour créer un quartier exemplaire

22 septembre 2020

Actualités

Le défi innovation, c’est concevoir la ville de demain

21 septembre 2020