Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER
Photographie de pleins pieds de la résidence Panorama vue depuis l'immeuble Le Bienvenüe, pôle scientifique et technique Paris-Est à Marne-la-Vallée (Cité Descartes)

Actualités

L’efficacité du BIM

Sarah Emmerich

J’ai évoqué le BIM, on parle en effet beaucoup du Building Information Modeling, mais peut-être ne mesurez-vous pas encore l’ampleur de la révolution numérique à l’œuvre dans les techniques constructives ?

Futur programme de logements Emmaüs Habitat dans l'écoquartier Le Sycomore à Bussy Saint-Georges : premier permis de construire déposé en BIM en 2016 pour la réalisation de 109 logements sociaux

© Emmaüs / Architecte : François Pelegrin / Paysagiste : Trait vert

Le BIM permet aux acteurs de l’aménagement et du BTP d’être plus efficaces dans la gestion et le partage des données. Il apporte une visualisation du projet aussi bien dans sa globalité que dans ses détails. L’usage du BIM facilite les processus de conception, de construction et d’exploitation des ouvrages, tout en générant des économies d’échelle sur le coût global des bâtiments. A Marne-la-Vallée, le coût des travaux devrait ainsi baisser de 5 à 10 % à l’horizon 2018.

 

EPAMARNE a conçu en 2016 l’intégralité de ses projets résidentiels en BIM. En fin d’année, avec la Caisse des Dépôts et BIM Cities Alliance, mon aménageur a lancé un appel public à contributions pour la création d’un démonstrateur BIM pour les territoires. L’initiative a reçu, en l’espace de six semaines, plus de 180 manifestations d’intérêt de la part de start-up, de grands groupes, de collectivités et du monde académique.

 

La démarche pionnière engagée par EPAMARNE porte ainsi ses fruits. Le 20 avril 2016, le premier permis de construire 100 % BIM de France a été déposé à Bussy Saint-Georges par Emmaüs Habitat pour un programme de 109 logements implanté dans l’éco-quartier du Sycomore. L’initiative a préfiguré ce qui est, à présent, la règle pour tous. EPAMARNE s’est également engagé dans le déploiement du BIM à l’échelle du quartier, pour modéliser les grands projets de Marne-Europe à Villiers-sur-Marne et de la ZAC des Coteaux de la Marne à Torcy. Cette « construction virtuelle » avant le démarrage de la phase travaux permet de répondre à des enjeux urbains critiques en matière de trafic, de bruit ou encore de pollution. Le BIM se transforme alors en CIM, Cities Information Modeling.

 

EPAMARNE sera le premier en 2017 à utiliser le BIM-CIM pour anticiper et simuler tous les scénarii environnementaux nécessaires aux études d’impact. Ce programme, qui ambitionne de faire entrer la complexité de la nature dans le cadre contraint de maquettes numériques, est développé en partenariat avec le Muséum d’Histoire naturelle et le CSTB.

 

En 2017, EPAMARNE développera avec le soutien de BIM Cities Alliance et de la Caisse des Dépôts, la première plateforme CIM Open Data, afin d’accélérer la transformation numérique des filières de la construction, de l’urbanisme et de l’ensemble des services associés. Je deviens ainsi une ville plateforme de ressources qui contribue pleinement à l’innovation urbaine.

À lire aussi

Actualités

Val d’Europe :
des travaux pour faciliter la circulation

20 octobre 2018

Actualités

4 équipes sélectionnées pour transformer le quartier du Castermant à Chelles

17 octobre 2018

Actualités

La concertation numérique plébiscitée par les habitants

11 octobre 2018