IMMOBILIER D'ENTREPRISE

Le secteur activités/logistique soutenu par une forte demande

25 mars 2021

EpaMarne-EpaFrance publient l’analyse 2020 du marché du secteur activités/logistique couvrant les 44 communes de leur périmètre d’intervention. Cette étude, réalisée avec le cabinet international de conseil en immobilier d’entreprises, JLL, met en lumière comment le territoire a maintenu son attractivité et est resté dynamique, dans un contexte de crise inédit.

Voir ou revoir le replay

Une émission de radio a été réalisée en partenariat avec Radio Immo pour présenter les résultats de l’étude économique menée sur le marché tertiaire et activités/logistique sur le périmètre d’intervention des Epa par le cabinet international de conseil en immobilier d’entreprises, JLL. Animée par Johanna Zilberstein, l’émission a réuni Laurent Girometti, directeur général des Epa, Christophe Mauge, directeur du développement des Epa, Sophie Rozen, directeur research Services JLL, Ronan Lelan, président du Directoire ARGAN, Charles-Antoine Corre, directeur IDF Legendre Immobilier et Stéphane Salini, président de Salini Groupe.

En 2020, près de 160 000 m² de locaux d’activités ont trouvé preneurs sur les périmètres d’intervention d’EpaMarne-EpaFrance.

Les effets de la crise inhérente à la COVID-19 se trouvent modérés sur le marché de l’activité avec une performance inférieure de 4,5 % par rapport à la moyenne quinquennale, alors qu’il est observé un repli de 8 % en Île-de-France. Le maintien de la demande, dans un contexte de crise sans précédent, démontre la robustesse du marché, sa résilience et l’attractivité de l’offre de locaux d’activités sur le territoire.

Si les petites et moyennes surfaces (inférieures à 750 m²) ont cette année encore concentré l’essentiel de la demande, de belles prises à bail sur des surfaces supérieures à 1 500 m² ont contribué au maintien du bon dynamisme du marché. En 2020, 31 signatures ont été enregistrées sur ce segment de surface pour 62 500 m².

Parmi les opérations emblématiques, il y a notamment celles clés en main de Lynelec à Serris, avec un bâtiment de 5 300 m², la prise à bail par Bardusch, entreprise au rayonnement international qui a choisi le Parc international d’entreprises à Bailly-Romainvilliers (5 000 m² de locaux neufs) pour sa future implantation en Île-de-France, ou encore l’acquisition par Euro Clim Plus, déjà établie à Champigny-sur-Marne, de 4 000 m² de surfaces supplémentaires en l’état à Émerainville afin d’accompagner son développement.

Cette performance du marché des locaux d’activités a également été soutenue par la disponibilité d’actifs de qualité sur le territoire. Près de 40 % des transactions ont ainsi été réalisées sur des locaux neufs.

Motivées par une conjoncture favorable au cours des quatre dernières années et par l’offre de locaux neufs sur le territoire, les acquisitions ont constitué une réelle alternative à la location et représentaient la moitié des surfaces commercialisées. Malgré les fortes incertitudes liées à la crise, cette année encore, les entreprises ont maintenu leurs stratégies patrimoniales pour l’acquisition de leurs locaux sur le territoire avec 40 % des transactions à l’achat (versus 30 % en Île-de-France).

Partager