EpaMarne EpaFrance, l'âme dans l'aménagement

Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER

Actualités

Le défi innovation, c’est concevoir la ville de demain

Dans le cadre de leur Plan Stratégique et Opérationnel 2020-2024, les établissements publics ont structuré leur feuille de route programmatique autour de 6 défis : le climat, la mobilité, la cohésion sociale et territoriale, la santé, la nature et l’innovation.

Pour l’innovation, l’Epa s’engage parce que les nouvelles technologies impactent d’autant plus le métier d’aménageur qu’elles évoluent à un rythme effréné et modifient profondément les modes de vie.

L’innovation concerne à la fois la technologie, la sociologie, les infrastructures et les usages. Elle intervient à tous les stades du projet – programmation, conception, réalisation, exploitation, déconstruction. Elle cherche un fil direct entre l’excellence de la recherche – car 25% de la R&D française sur la ville durable se concentre à la Cité Descartes – et l’application concrète de solutions nouvelles puis leur appropriation par les usagers.

 

L’innovation, c’est une méthode de travail qui questionne les habitudes et les pratiques au service des défis (climat, mobilité, cohésion sociale et territoriale, santé, nature) qui structurent le projet stratégique d’EpaMarne-EpaFrance.

 

L’utilité des innovations – high tech comme low tech – s’évalue au regard de leur maturité, leur réplicabilité et leur adéquation avec les spécificités d’un territoire. En interne, les séminaires « EpaLab » permettent aux collaborateurs de partager des retours d’expérience, d’échanger sur les bonnes pratiques, d’exercer une veille stratégique et une réflexion prospective pour mieux imaginer et concevoir la ville de demain.

 

Les Epa participent à la construction et l’animation d’un écosystème local pour diffuser l’innovation, expérimenter de nouvelles façons de concevoir et optimiser la ville. Ils nouent des partenariats avec les acteurs de la R&D et les opérateurs économiques. Ils développent des outils numériques (BIM et CIM notamment) qui viennent enrichir le système d’information géographique (SIG) du territoire. Ils engagent des études et des expérimentations sur le terrain avec des organismes de recherche. Ils élaborent des réponses collectives aux dispositifs publics et d’appels à projets (écoquartiers, territoires d’innovation, territoires à énergie positive, investissements d’avenir, Smart Campus…). Enfin, en qualité de prescripteurs auprès des promoteurs et opérateurs de programmes urbains, ils diffusent l’innovation au point de faire du territoire un laboratoire d’innovations opérationnelles pour tous les acteurs de la Ville, ils encouragent l’utilisation des écomatériaux et la structuration de nouvelles filières de construction, pour répondre à l’urgence climatique.

 

EpaMarne-EpaFrance imaginent avec les collectivités de nouveaux modes de consultation et de participation pour co-construire les projets avec les riverains et les futurs usagers. Depuis 2016, l’expertise BIM de l’Epa vise à optimiser les coûts de construction des projets d’aménagement. Cette expertise, nécessairement partagée, continuera à gagner en ambition à plus long terme. L’objectif ? Optimiser les coûts de gestion de chaque projet pour permettre d’apporter une meilleure maîtrise de la chaîne de valeur.

 

L’innovation s’évalue concrètement sur le territoire : performances énergétique et environnementale, attractivité et emplois. Elle se mesure aussi à la qualité de vie : essor des circuits courts, des mobilités actives, des espaces ouverts et conviviaux, évolutifs ou mutualisés…

Concevoir des espaces réversibles, anticiper les nouveaux usages

La programmation mixte des opérations répond aux nouveaux usages et conjugue logements, bureaux, locaux d’activités et espaces publics. En complément, l’urbanisme transitoire propose des lieux de vie temporaires selon les besoins locaux, artistiques et associatifs, et donne ainsi vie aux futurs projets. Pour mieux répondre aux aspirations des habitants, la concertation numérique favorise l’implication du plus grand nombre et incite les usagers à faire connaître leurs aspirations nouvelles dans le devenir de leur ville.

Expérimenter pour mieux satisfaire et anticiper les besoins des usagers

La fabrique de la ville de demain, plus durable, agile et résiliente, implique l’expérimentation en continu de solutions inédites. Le défi environnemental exige de mettre en oeuvre de nouveaux procédés (infiltration à la parcelle des eaux pluviales, écomatériaux à faible impact…), de mobiliser la recherche (booster bois biosourcés) et de devancer les labels exigeants (ÉcoQuartier, Effinature). L’outil numérique intervient dès la conception des opérations et propose de nouveaux services aux collectivités, aux habitants et aux usagers du territoire.

Faire émerger de nouvelles formes d’intervention

EpaMarne-EpaFrance innovent dans leurs modalités d’intervention auprès des collectivités territoriales, comme en témoignent les deux nouvelles filiales SPLA-IN Noisy-Est et la SEM M2CA transformée en SPLA-IN, de même que la signature de traités de concessions d’aménagement. Des partenariats sont initiés avec des acteurs – issus de la recherche académique, de laboratoires ou des praticiens – notamment dans le cadre de la démarche « booster bois biosourcés » (associant la Région Île-de-France, l’Ifsttar, Francilbois, l’Université Gustave Eiffel, le FCBA).

À lire aussi

Actualités

55 hectares dédiés à l’agriculture biologique

19 octobre 2020

Actualités

Gouvernances renouvelées pour EpaMarne-EpaFrance

16 octobre 2020

Actualités

Ecoquartier de Montévrain : le plus grand pumptrack de France inauguré !

7 octobre 2020