Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER
Plan 3D du jardin du métropolitain de Balcon sur Paris à Bry Villiers-Champigny

Actualités

Innover pour mieux vivre la ville

Camille Petit-Gas

EPAMARNE veut inscrire le développement du territoire de Marne-la-Vallée dans une logique servicielle et expérientielle. Le cahier des charges du programme de Marne Europe, inscrit dans le concours « Inventons la Métropole du Grand Paris », est l’exemple même de la volonté de l’Établissement public d’aménagement de faire de l’innovation utile au service des habitants et des usagers du territoire. Et la réponse du groupement emmené par la Compagnie de Phalsbourg avec le projet « Balcon sur Paris » est à la hauteur des attentes d’EPAMARNE. Démonstration en quatre actes avec les architectes et urbanistes en charge du projet au sein de la Compagnie de Phalsbourg.

 

Propos recueillis par Business Immo dans l’édition spéciale EPAMARNE-EPAFRANCE de Décembre 2017.

 

Une ville plus connectée

« Nous avons conçu le projet “Balcon sur Paris” comme un lieu de vie et de rencontre à la fois physique et digital. Un pôle hyperconnecté, que ce soit à l’ échelle de la métropole, à la croisée des territoires et des nouvelles lignes de transports en commun, à l’ échelle du quartier, en faisant le lien entre le tissu pavillonnaire, les grandes infrastructures de transport, la gare du Grand Paris Express et la zone commerciale, ou encore à l’ échelle individuelle, en offrant aux habitants ou utilisateurs de bureaux des outils digitaux et des objets connectés innovants qui permettent d’ échanger avec ses voisins, de participer à la vie de leur immeuble et de leur quartier ou de profiter de nombreux services. »

Une ville plus hybride et plus confortable

«Balcon sur Paris” représente notre vision de la ville du XXIe siècle. Une ville construite pour ses habitants et dans laquelle cohabitent tous les usages : le logement, le bureau, les commerces, la culture, les services publics, les transports, les espaces verts. »

 

« C’est dans cet esprit que nous avons développé des bâtiments à l’architecture exceptionnelle, qui promeuvent le développement durable en déployant des solutions innovantes pour le confort des habitants et des usagers. »

 

« Ainsi, “Balcon sur Paris propose d’ habiter à proximité immédiate de son lieu de travail. De réaliser des trajets quotidiens rythmés par des espaces extérieurs généreux et par des rez-de-chaussée animés par un commerce vivant. De se chauffer grâce à la géothermie et de maîtriser, grâce à la technologie, sa consommation d’ énergie. De profiter d’une offre culturelle de qualité et de conférences internationales au palais des Congrès. En un mot, de vivre un quartier qui multiplie et conjugue les usages. »

Une ville plus durable et plus sensuelle

« Nous avons également fait le choix d’utiliser le bois comme matériau principal à hauteur de 60 % pour les structures (poteaux – poutres – planchers) ainsi que pour les ossatures de façades de l’ensemble du projet. Avec notre équipe d’architectes et de bureaux d’ études spécialisés dans la construction bois, nous serons prêts à travailler main dans la main avec le Pôle d’excellence du Grand Paris et le cluster Descartes. “Balcon sur Paris deviendra une référence mondiale en matière de conception et de construction d’un quartier de grande hauteur bois du XXIe siècle. Au travers du Jardin métropolitain, des façades et toitures végétalisées et cultivées, c’est tout un archipel écologique et laboratoire de la biodiversité urbaine qui va être développé à “Balcon sur Paris”, l’ équivalent en stockage de CO2 d’une forêt grande comme le bois de Vincennes. »

Une ville plus collaborative

«Balcon sur Paris est le fruit de nombreux ateliers pendant lesquels nous avons travaillé avec la Ville de Villiers-sur-Marne et à EPAMARNE dans une démarche de co-conception pour répondre au mieux aux besoins du territoire, des futurs habitants, utilisateurs des bureaux, visiteurs. »

« L’esprit collaboratif irriguera ce futur quartier, que ce soit à travers les services que nous souhaitons mettre en place, à travers les animations qui feront vivre les rez-de-chaussée et le Jardin métropolitain, ou à travers les échanges entre les voisins facilités par des programmes et applications digitales : développement de l’autopartage, messagerie et conciergerie entre voisins, etc. »

À lire aussi

Actualités

Val d’Europe :
des travaux pour faciliter la circulation

20 octobre 2018

Actualités

4 équipes sélectionnées pour transformer le quartier du Castermant à Chelles

17 octobre 2018

Actualités

La concertation numérique plébiscitée par les habitants

11 octobre 2018