Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER
© Christophe Caudroy

Actualités

Discours des vœux 2019 de Philippe Descrouet, président du Conseil d’administration d’EpaFrance

Philippe DESCROUET, président du Conseil d’administration d’EPAFRANCE, maire de Serris et vice-président de Val d’Europe agglomération en charge des Finances

Seul le prononcé fait foi

Diaporama de la cérémonie des vœux 2019 d'EpaMarne-EpaFrance

Christophe Caudroy

Merci M. le Président,
Mme. le Préfet,
Mesdames et messieurs les élus, chers collègues,
Mesdames et messieurs, chers amis,

 

Il y a un an, lorsque nous étions réunis pour fêter l’arrivée de l’année 2018, je vous présentais mes vœux pour la première fois, en tant que président nouvellement élu d’EpaFrance. Dès ma prise de fonction, j’avais souhaité établir une priorité : que l’Epa renforce son rôle de facilitateur, de passeur, pour que le dialogue et la collaboration entre l’Etat, les élus des communes du territoire et de Val d’Europe Agglomération, le département de Seine et Marne et la Région deviennent plus forts. Sans oublier, bien sûr, les grands acteurs économiques du territoire, au premier rang desquels Disney.

 

Un an plus tard, à l’orée de 2019, je peux vous confier que je suis un Président heureux et je tiens, du fond du cœur, à vous exprimer ma gratitude. L’année 2018 a été rythmée par l’annonce, fin février par le groupe Disney du plus grand investissement consenti depuis la création du premier parc, il y a 25 ans. Cet investissement, d’un montant de 2 milliards d’euros, permettra le développement du parc Disney Studios en plusieurs phases avec des travaux qui débuteront pour EpaFrance dès cette année.
Ce nouveau plan d’extension témoigne du renouveau de ce partenariat d’exception qui nous réunit depuis 1987 car – vous le savez sans doute – le secteur IV de Marne-la-Vallée est le fruit d’un partenariat public-privé qui était déjà, à l’époque, tout à fait innovant – disruptif oserais-je dire – et qui reste, 30 ans plus tard toujours inédit et exemplaire.
Oui, c’est un fait : Avec plus de 320 millions de visites depuis 1992, Disneyland Paris est un moteur du tourisme non seulement pour notre région mais pour le territoire national tout entier puisqu’il représente 6,2 % des recettes touristiques de la France. Et Disney, avec nos centres commerciaux du Val d’Europe et de la Vallée Village, attirent ensemble chaque année plus de touristes que le Louvre et la Tour Eiffel réunis !

 

Il faut surtout comprendre que ces locomotives d’attractivité touristiques contribuent au quotidien à la qualité de vie des habitants et des usagers du territoire. Nous leur devons notamment l’extension du RER A en son temps et notre place de 1er hub TGV de France. Aujourd’hui, la nouvelle dynamique a permis de relancer le dialogue entre l’Etat et les élus, pleinement au centre du jeu et qui se sont montrés attentifs, vigilants et force de proposition. Que tous en soient remerciés car ce dialogue a permis que l’extension annoncée du parc devienne aussi l’occasion de régler des difficultés en matière d’équipements publics et surtout de mobilité, une préoccupation majeure pour les habitants comme pour les entreprises et leurs salariés, nombreux dans le secteur IV de Marne-la-Vallée.
Le projet d’extension du parc a également permis de mener une large concertation à l’échelle de l’ensemble du secteur. Je tiens à souligner la qualité de la participation des habitants. Les réunions de concertation ont vu des échanges apaisés, de bon niveau et les retours des participants très positifs. Nous avons vécu une belle mobilisation citoyenne autour d’un projet devenu collectif. Elle a permis d’aborder l’ensemble des thématiques de la vie locale et des déplacements, y compris locaux : des grandes infrastructures de transport collectif, des routes, des mobilités douces et actives.

 

Cette mobilisation active et positive est venue confirmer ce qu’une enquête nous apprenait déjà il y a un peu plus d’un an. Les habitants du Val d’Europe, sont heureux d’y habiter et les entreprises sont heureuses d’y développer leur activité. 93 % des dirigeants d’entreprises du Val d’Europe recommanderaient à leurs homologues d’y implanter leur entreprise. Exactement le même chiffre : 93 %, des habitants, soit une quasi-unanimité, conseilleraient à leurs proches de venir habiter le Val d’Europe. Ils sont aussi 95 % à considérer le partenariat entre Euro Disney et l’Etat français comme une bonne initiative. Ils plébiscitent l’accessibilité du territoire et la qualité de son cadre de vie tant pour les espaces urbanisés que pour les espaces naturels.

 

La dynamique essentielle du Val d’Europe ’est celle de la vie quotidienne, de l’offre de logements, de l’accessibilité des transports, de la richesse des équipements et des services et, notamment, de l’équilibre habitat/emploi. Car nous avons la chance de profiter d’un ratio exceptionnel avec 1 emploi par habitant. Notre territoire n’est pas une « banlieue » c’est une véritable ville avec une mixité de fonctions bien réelle. EpaFrance est avant tout l’aménageur qui veille au respect des équilibres garants de ce développement harmonieux et c’est en cela également que l’établissement est une chance pour notre territoire.

 

Notre action est placée sous le signe d’une collaboration fructueuse avec les collectivités territoriales avec lesquelles et pour lesquelles nous conduisons les opérations d’aménagement et de développement. C’est dans cet esprit de dialogue et de co-construction que se poursuit le développement résidentiel sur les communes de Chessy, de Serris, de Magny-le-Hongre et de Coupvray qui a rejoint le mouvement. Je veux aussi citer la restructuration du centre-ville de Bailly Romainvilliers.
La réussite du Val d’Europe est telle, que son rayon d’attraction dépasse aujourd’hui les limites « administratives » et que de ce fait, à l’instar d’EpaMarne, il serait souhaitable qu’EpaFrance voit à son tour son périmètre d’intervention s’étendre. Et cette annonce pourrait bien marquer l’année 2019. J’en forme, en tous cas, le vœu. Mais, ce soir, c’est à vous, chers partenaires, chers collègues et chers amis, que j’adresse mes meilleurs vœux. Que cette année qui commence vous apporte bonheur et succès, qu’elle soit pour vous tous une année constructive.

À lire aussi

Actualités

Qualité de Vie au Travail : EpaMarne propose plus de 200 prestations par mois

17 juin 2019

Actualités

1/10 –« Biodiversité » est dans le Lexique 2018 de l’aménagement durable

27 mai 2019

Actualités

Les travaux pour l’extension du parc Walt Disney Studios se poursuivent

23 mai 2019