Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER
© Point P

Actualités

Ile de France : création d’un cluster bois-biosourcés

La Région Ile-de-France et ses partenaires, l’Institut technologique FCBA (Forêt Cellulose Bois construction Ameublement), l’IFSTTAR (Institut Français des Sciences et Technologies de l’Aménagement et des Réseaux), l’EpaMarne, Francilbois et l’Université Paris Est se sont réunis le 28 juin 2019 à l’occasion de la remise du Prix national de la construction bois pour annoncer la création du Booster Bois Biosourcés Ile-de-France.

Le marché francilien offre de formidables opportunités de développement pour les usages du bois et des matériaux biosourcés, que ce soit en construction, en réhabilitation, en aménagements intérieurs et extérieurs, avec la construction de 70 000 logements par an entre 2005 et 2030 et un objectif régional de 125 000 logements rénovés par an à l’horizon 2020. Le marché de la surélévation, de l’extension et de la construction de grande hauteur constituent également des marchés à fort potentiel pour les solutions bois-biosourcés, au regard des enjeux de densification du territoire.
Les solutions bois et biosourcées sont par ailleurs particulièrement adaptées au contexte urbain et dense de l’Île-de-France : mise en œuvre rapide, nuisances de chantier réduites, filière sèche peu consommatrice en eau, peu ou pas de déchets de chantier, solutions bois légères et adaptées aux surélévations. Par ailleurs, le bois et les autres matériaux biosourcés sont renouvelables et stockent du carbone tout au long de la durée de vie du bâtiment : 1 m3 de bois stocké c’est 1 tonne de CO2 stockée. Enfin, la construction bois-biosourcée est considérée comme un vecteur de création de valeur ajoutée et d’emplois non-délocalisables, notamment dans les territoires ruraux.

EpaMarne

Malgré ces atouts, les solutions biosourcées ont devant elle une réelle marge de progression en termes de perspectives. La part de marché de la construction bois en Île-de-France reste aujourd’hui inférieure à la moyenne nationale : près de 8% pour la maison individuelle et moins de 3% pour les logements collectifs.
L’Île-de-France dispose d’atouts majeurs pour faire de la recherche et de l’innovation un moteur du développement de la filière forêt-bois et matériaux biosourcés. En effet, l’Île-de-France concentre à elle seule plus de 40% des dépenses de recherche et développement privées et près de 40% des effectifs nationaux de chercheurs. Avec plus de 7 400 brevets déposés en 2015, l’Île-de-France est la région la plus innovante d’Europe. De plus, les acteurs incontournables de l’innovation dans le domaine du bâtiment et des matériaux et produits de construction biosourcés sont présents en Île-de-France, qu’ils soient des centres techniques et scientifiques (FCBA, l’IFSTTAR pour ne citer qu’eux) ou des aménageurs et maîtres d’ouvrage pionniers dans la construction bois-biosourcée, comme l’EpaMarne totalisant depuis 2015 près de 4 500 logements engagés en construction bois sur son territoire d’intervention.

EpaMarne

C’est pourquoi la Région Île-de-France porte, à travers la stratégie régionale pour la forêt et le bois adoptée par le Conseil régional en novembre 2017, le projet d’un cluster bois-biosourcés pour faire de l’innovation le fer de lance de la filière.
Incarné par ses 6 premiers partenaires, le Booster Bois-Biosourcés vise à rapprocher la recherche, les entreprises et les maîtres d’ouvrage/aménageurs afin de fluidifier l’accès au marché des solutions innovantes. Au service des entreprises innovantes, il mobilisera les compétences et expertises utiles, facilitera la mise en place de partenariats et étudiera les différentes possibilités de financement.
Le premier projet issu du Booster sera City Zen Wood qui permettra d’expérimenter grâce à un ‘living lab’ d’espaces dédiés les impacts des intérieurs en bois sur le confort et la santé. L’objectif final est de mettre sur le marché des référentiels permettant aux promoteurs ou aux aménageurs d’intégrer facilement ces solutions dans leurs opérations. Le projet City Zen Wood sera présenté sur un stand lors des « Future Days – Inventer la ville de demain » organisés par l’Université Paris-Est les 27 et 28 novembre 2019. 

En savoir plus

À lire aussi

Actualités

EpaMarne-EpaFrance, aménageurs engagés pour la qualité de l’air

18 septembre 2019

Actualités

Recherche maîtrise d’œuvre paysagère pour parc familial de qualité

25 juillet 2019

Actualités

À Chanteloup-en-Brie, bientôt des logements triplement innovants

11 juin 2019