Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER
Ecoquartier Le Sycomore : le skatepark dans le parc du Génitoy à Bussy Saint-Georges

Actualités

Bien vivre, partout

Camille Petit-Gas

Les équipes d’EPAMARNE/EPAFRANCE sont attentives à ce que les logements proposés à Marne-la-Vallée puissent répondre aux besoins des habitants tout au long de leur vie.

Crédit Agricole Immobilier vient de lancer le chantier de la résidence LIV’IN Bussy dans l’éco-quartier Le Sycomore de Bussy Saint-Georges, l’un des plus grands écoquartiers de France. Ses 221 logements, attendus fin 2018, participeront à la mixité sociale grâce à des loyers maîtrisés et à la palette des parcours résidentiels offerts. L’un des points forts du programme est l’absence totale de circulation de véhicules. L’opération, comme toutes celles de ce quartier écologique bientôt organisé autour d’une place centrale riche d’activités, vise l’obtention des labels les plus exigeants en termes d’efficacité énergétique.

À Noisiel, à proximité immédiate du RER, la nouvelle résidence pour étudiants et jeunes actifs, Michel Serres – Le Luzard, réalisée par Antin Résidences – a été inaugurée le 15 septembre 2016. Avec 89 logements étudiants et 56 autres pour les jeunes actifs et apprentis, le projet contribue à l’animation du quartier dont la restructuration se poursuit avec le futur centre de loisirs et l’extension du cinéma. Le bâtiment réunit toutes les innovations technologiques et environnementales attendues pour la certification Habitat et environnement BBC Effinergie. Des toitures végétalisées complètent le volet écologique exemplaire de ce programme. Toujours à Noisiel, Crédit Agricole Immobilier a lancé la réalisation d’une résidence étudiante de 230 studios labellisée BBCA. SODEVIM réalisera quant à lui, à la Halle de Noisiel, un programme mixte de logements, commerces et de bureaux.

Ecoquartier Le Sycomore : Programme de logements Liv'in Bussy

©Crédit Agricole / Architecte : Atelier BW / Paysagiste : Trait vert

À Magny-le-Hongre, ce sont des maisons individuelles qui fleurissent. Le nouveau programme résidentiel signé Promogim et inauguré en septembre dernier, se compose de 75 maisons dont 20 en accession locative sociale. Toutes les maisons du « Domaine de Magny », certifiées basse consommation, se nichent dans l’écrin de ce quartier qui a tous les avantages d’un lieu paisible de nature à proximité de l’animation du Val d’Europe. À Magny-le-Hongre toujours, I’Ilot Vert proposera une résidence intergénérationnelle d’un genre nouveau avec 50 % de logements seniors et 50 % de logements sociaux, tous certifiés éco-responsables. La première pierre a été posée le 30 novembre 2016 par le maire, Jean-Paul Balcou, entouré de représentants de Val d’Europe agglomération, d’EPAFRANCE et du Foyer Rémois. La livraison du programme est attendue pour 2018.

À Émerainville, le logement senior se réinvente carrément. Conçu par et pour les seniors, le premier programme de logements évolutifs a été inauguré le 5 octobre 2016. Il est le fruit d’un travail collaboratif entre un consortium d’industriels français piloté par le FCBA, le promoteur Les Sénioriales, le cabinet d’architecture ACA et un panel d’une trentaine de seniors. Les logements très équipés – ameublement, domotique, serrure connectée, cloisons mobiles avec porte intégrée, électroménager… visent à répondre aux enjeux du vieillissement et à permettre le maintien des personnes âgées à domicile. Les 38 logements en accession libre et la résidence-services de 102 logements avec son Salon-Club sont reliés par des espaces conviviaux ouverts sur le parc de la ville.

À lire aussi

Actualités

“Bâtir une ville” d’après Alexandre Chemetoff

22 juin 2018

Actualités

L’âme dans l’aménagement, naissance d’une signature

21 juin 2018

Actualités

Maraîchage biologique et agro-tourisme à Montévrain

21 juin 2018