AGRICULTURE

Les Epa et 3 communautés d’agglomération s’unissent pour le “mieux manger local”

09 août 2021

Alimentation : EpaMarne-EpaFrance et les Communautés d’agglomération de Paris – Vallée de la Marne, Marne et Gondoire et Val d’Europe agglomération se réunissent autour d’un « Multi PAT » (Projet Alimentaire Territorial) pour accélérer la transition agroécologique de leurs territoires. Ce PAT vise à mettre en réseau les producteurs et les débouchés locaux et à structurer le marché local, afin de s’engager dans une logique de filière courte, “du champ à l’assiette”.

Avec cette reconnaissance du « Multi PAT » via sa labellisation, la dynamique collective est légitimée et lancée. Lauréats de l’appel à projets « Émergence et structuration des PAT » et candidats à l’appel à projets « Amplification et soutien à l’investissement », l’Epa et les collectivités locales veulent accélérer la réalisation d’études, de diagnostics et la mise en oeuvre opérationnelle d’actions en faveur d’une alimentation saine et locale.

Les projets agricoles sélectionnés présenteront un intérêt économique pour le territoire, apporteront une plus-value avérée sur les approvisionnements de la restauration collective et contribueront au développement et à la pérennité des PAT. Les financements obtenus permettront de réaliser des investissements matériels (locaux, équipements, outils…) et immatériels (études, conseil, animation, formation…).

Dans cette gouvernance innovante « Multi-PAT », l’objectif est de faire système localement, en mettant en relation les productions et les débouchés locaux à une échelle territoriale inédite.

Carte de couverture du "Multi PAT" entre les Epa et les Communautés d'agglomération Paris - Vallée de la Marne, Marne et Gondoire et Val d'Europe agglomération

C’est quoi le PAT ?

Les Projets Alimentaires Territoriaux (PAT) tiennent un rôle capital pour accélérer la transition agricole et alimentaire des territoires, en rapprochant producteurs, transformateurs, distributeurs, collectivités territoriales et consommateurs. Le contexte de crise de la Covid-19 a mis en évidence la force des PAT comme instruments clefs pour développer la résilience alimentaire des territoires. Ils apparaissent comme des outils adaptés pour réagir rapidement, grâce aux synergies existantes entre les acteurs, sur les sujets liés à la politique nationale de l’alimentation, dont la finalité est « d’assurer à la population l’accès à une alimentation sûre, saine, diversifiée, de bonne qualité et en quantité suffisante, produite dans des conditions économiquement et socialement acceptables par tous, favorisant l’emploi, la protection de l’environne-ment et des paysages et contribuant à l’atténuation et à l’adaptation aux effets du changement climatique » (source ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation).

Partenaires de la démarche Multi-PAT
Partager