Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER
Deux passants regardent au loin, derrière le grillage, dans leurs dos, on aperçoit la façade de la Haute Maison, bâtiment présent à la Cité Descartes

Actualités

La Cité Descartes accélère sa modernisation

Amélie Ferrand

Les Échos ont publié le 7 février 2018 un article sur le réaménagement de la Cité Descartes avec la désignation du groupement emmené par l’agence d’architecture Anyoji Beltrando pour conduire la maîtrise d’œuvre urbaine du site. Extraits.

Fin janvier, le groupement de maîtrise d’œuvre urbaine chargé de « mener la fusion du campus et de la cité » a été choisi, au terme d’une procédure de dialogue compétitif.

 

Le groupement porté par l’architecte Anyoji Beltrando (OLM, Bruit du Frigo, STUDIO Vicarini, Filigrane, Plateau Urbain, Une Autre Ville, Ingétec, Amoès, BIM In Motion….) a remporté les faveurs d’un jury au visage multiple (élus, aménageurs, universitaires, architectes…).

 

Nous sommes dans une démarche collective, de coconstruction du site. L’objectif n’est pas d’imposer un ratio de logements et d’équipements, mais de réfléchir ensemble à la cohérence, l’animation des lieux et leur gestion énergétique », fait valoir Jean-Baptiste Rey, le directeur général de l’Epamarne, l’aménageur.

 

Le rêve écologique de l’Epamarne ne se borne pas à vouloir requalifier en boulevards urbains les routes nationales. Les aménageurs aspirent aussi à explorer de nouvelles pistes comme les matériaux biosourcés (terre crue…), la réversibilité des usages (un parking en bois transformable en logements…), l’animation des rez-de-chaussée.

 

Lire plus : Les Echos

À lire aussi

Actualités

“Bâtir une ville” d’après Alexandre Chemetoff

22 juin 2018

Actualités

L’âme dans l’aménagement, naissance d’une signature

21 juin 2018

Actualités

Maraîchage biologique et agro-tourisme à Montévrain

21 juin 2018