Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER
Photographie d'une station de recharge pour les véhicules électriques et l'autopartage aux abords de la gare RER de Montévrain (Place Jean Monnet)

Actualités

Projet DIVD à Descartes 21 : des études sont lancées !

Lola Aubert

Lauréat de l’appel à projets « Démonstrateurs Industriels pour la Ville Durable » (DIVD), le consortium constitué par EPAMARNE, Linkcity Ile-de-France, Bouygues Energies & Services, la RATP, EMBIX, Enedis, Idex et Capgemini, concrétise une première phase du projet en lançant des études qui portent sur la transition énergétique, la mobilité durable et les services urbains innovants.

Un projet ambitieux

Descartes 21 est un projet ambitieux sur le territoire de Marne-la-Vallée où se concentre 25% de la recherche sur la ville durable en France. Le consortium regroupe huit acteurs pionniers en termes d’aménagement, d’innovation énergétique, de mobilité et de ville connectée. Le projet comprend trois thématiques principales : transition énergétique, mobilités durables et mieux vivre en ville. Chaque sujet fait l’objet d’études menées par le consortium industriel en collaboration avec la Ville de Champs-sur-Marne et la Communauté d’Agglomération Paris-Vallée de la Marne :

  1. La problématique énergétique est traitée par EMBIX, Idex, Enedis, Bouygues Énergies & Services et Capgemini. L’objectif est de réduire à la fois l’empreinte carbone et la facture énergétique pour l’usager comme pour la collectivité. Les études concernent donc les synergies possibles entre les réseaux de chaleur, de froid et d’électricité, mais aussi le déploiement de solutions intelligentes comme la valorisation de la géothermie de stockage. Le groupe de travail s’appuie sur les compétences du sociologue Alain Bourdin afin d’appréhender au mieux les besoins et usages des utilisateurs finaux ainsi que sur le cabinet d’avocats Fidal pour mettre en application les dispositifs prévus par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte.
  2. Dans le cadre d’un diagnostic général des mobilités mené par la RATP pour le DIVD, la RATP pilotera des expérimentations afin de proposer une chaîne de mobilité globale, optimisée et intégrée. Cette démarche en co-construction avec les habitants du territoire s’appuiera sur une étude des pratiques de mobilité. Le volet « cyclabilité » sera mené avec des outils participatifs développés avec l’ITE Efficacity et grâce à des bornes mobiles de vélo à assistance électrique, qui contribueront à localiser les parcours et les futures infrastructures de charge de la mobilité cyclable.
  3. Parmi les actions novatrices, Bouygues Énergies & Services procède actuellement à une expertise sonore et lumineuse des espaces publics, avec un système de mesure embarqué et géo-localisé. Ce diagnostic intelligent et partagé avec les usagers permettra de mettre en évidence les caractéristiques du territoire, d’identifier les usages, perceptions et appropriations des différents lieux pour créer un environnement agréable qui contribuera à rendre le territoire plus attractif. D’autres services urbains innovants sont également à l’étude.

Capgemini apportera son expertise sur tous les aspects techniques du numérique afin notamment de contribuer à structurer une plateforme urbaine des données grâce à la triple approche « collecte-stockage-restitution ». S’appuyant sur les dispositions de la loi pour une République numérique, le projet vise à faire émerger de nouveaux services innovants et des outils d’aide à la décision efficaces.

Financement des études

Descartes 21 est lauréat de l’appel à projets « Démonstrateurs industriels pour la ville durable » lancé par le Ministère du Logement et le Ministère de l’Environnement en octobre 2015. Dans ce cadre, il est financé par le Programme d’investissements d’avenir « Ville de demain ». La Caisse des Dépôts, qui est opérateur de ce Programme et EPAMARNE, signent une convention le 15 mars 2017 pour un montant de 218 400 € (soit 35% de l’assiette éligible) afin de cofinancer des études qui porteront notamment sur la mobilité innovante, l’efficacité énergétique, le numérique et les services urbains. Ces études ont vocation à préparer la démonstration d’innovations réplicables ailleurs en France et dans le monde afin d’améliorer la soutenabilité urbaine et de permettre la reconnaissance de l’excellence industrielle française en la matière. La coordination entre les différents partenaires est primordiale au bon déroulement des études et des travaux. Pour cela, le consortium est accompagné par un consultant en AMO (société Adena).

Prochaines étapes

Le consortium Descartes 21 étudie actuellement les conditions de mise en œuvre rapide des innovations concrètes sur le territoire en même temps qu’il lance les études préalables aux investissements pour une démonstration grandeur nature à l’horizon 2020.

À lire aussi

Actualités

L’écoquartier de Montévrain poursuit ses engagements vers la ville durable

13 juillet 2018

Actualités

Terre crue

12 juillet 2018

Actualités

Marne-la-Vallée 2050

11 juillet 2018