Projet

BIM

Descartes 21, le Démonstrateur Industriel pour la Ville Durable de Marne-la-Vallée

01 sept. 2017

La Cité Descartes concentre 25% de la recherche française consacrée à la ville durable. Descartes 21, plateforme de services urbains destinée à répondre aux enjeux cruciaux de la transition énergétique, de la mobilité durable et du mieux-vivre en ville, traduit sur le terrain cette excellence née de l’interaction entre acteurs publics et privés et de sa force d’innovation. Le projet est labellisé en 2015 « Démonstrateur Industriel pour la Ville Durable » (DIVD) par les ministères de l’Écologie et du Logement.

Descartes 21 est porté par un consortium public/privé de leaders dans les domaines de la ville durable : Bouygues Energies & Services, Capgemini, EMBIX, Enedis, Idex et la RATP. Le comité de coordination du consortium regroupe EPAMARNE et Linkcity. Pour l’ensemble de ces industriels, l’enjeu est de créer des synergies entre leurs savoir-faire pour développer ensemble l’innovation urbaine. Leurs travaux portent sur 3 thématiques majeures :

  • la mobilité décarbonée : navettes autonomes, autopartage, mutualisation des parkings, pistes cyclables…
  • la transition écologique et énergétique : stockage d’électricité, gestion multi-fluides, smart grids, réutilisation des eaux grises…
  • la qualité de vie : convivialité de l’espace public, implication des habitants, nouvelles gouvernances

Chaque sujet fait l’objet d’études menées par le consortium industriel en collaboration avec la ville de Champs-sur-Marne et la Communauté d’Agglomération Paris-Vallée de la Marne. Les solutions industrielles seront développées entre 2018 et 2020 à la Cité Descartes et ont vocation à faire la démonstration d’innovation réplicables ailleurs en France et dans le monde.   L’écoute des habitants est un préalable indispensable pour établir des diagnostics partagés et proposer des solutions appropriables au quotidien donc efficaces. C’est pourquoi Descartes 21 mobilise des citoyens, des acteurs publics, des sociologues et même des avocats pour comprendre et accompagner les consommations d’énergie, les modes de déplacement, les attentes en matière de nouveaux services urbains.

Le traitement de la donnée constitue également un enjeu majeur, à la fois pour modéliser les flux et les interactions, développer de nouveaux services et garantir à leurs utilisateurs accessibilité et transparence. Le consortium travaille également sur les modalités de gouvernance et les modèles économiques.   En octobre 2016, la Caisse des Dépôts a validé six fiches-actions et alloué une subvention de 218400 € au projet. Des études sont conduites depuis le mois de mars 2017 sur la réduction de la facture énergétique, la conception d’un hub de mobilité optimisé et intégré, la réduction des coûts des infrastructures énergétiques à l’échelle de l’individu et de la collectivité, le diagnostic intelligent et partagé avec les usagers pour mettre en évidence les caractéristiques du territoire, identifier les usages, perceptions et appropriations des différents lieux, afin de créer un environnement agréable, qui boostera l’attractivité de la Cité Descartes.

Partager