Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER
© Christophe Caudroy

Actualités

25 start-up pour découvrir le challenge numérique d’EpaMarne-EpaFrance

Lancement ce lundi 28 janvier du premier challenge numérique d’EpaMarne-EpaFrance avec Cap Digital depuis leur siège parisien. Un projet totalement innovant pour repenser complètement les modes de concertation en proposant à tous de challenger le métier d’aménageur ! 25 start-up étaient présentes pour découvrir les conditions du challenge.

Patrick Coquet, délégué général de Cap Digital, a rappelé la mission de son association : proposer des programmes qui permettent aux entreprises, qui souhaitent valoriser leurs données, de faire appel à des start-up et PME pour développer des prototypes sur mesure pour des clients. « Ici le client est EpaMarne-EpaFrance qui nous a proposé un beau défi. Revisiter de façon très ambitieuse les plateformes de concertations pour une solution qui n’existe pas encore sur un partenariat de long terme ».

Laurent Girometti, directeur général des Epa, propose, avec ce challenge, de « passer à une nouvelle échelle de la concertation qui aille plus loin dans le temps et plus loin dans l’espace ». L’idée n’est plus de proposer des schémas prospectifs mais de faire se réunir la prospective et la concertation. Il s’agit de s’outiller pour nous embarquer vers 2030 ou 2050. Partager les enjeux du futur du territoire, aider le plus grand nombre à s’approprier les enjeux de l’aménagement. Ce qui va se fabriquer est quelque chose qui va durer, s’enrichir de nouvelles données ». Ainsi que le directeur général l’a fortement rappelé, un élément déterminant de ce challenge à retenir est qu’il ne s’agit en aucun cas d’une concertation au sens politique, elle ne comprendra aucun jugement de valeur.

Présentation de Laurent Girometti, directeur général d'EpaMarne-EpaFrance, lors du kick-off de présentation du challenge numérique face à 25 start-up.

© Christophe Caudroy

Ce challenge numérique inédit à cette échelle marque une volonté de partenariat de long terme avec les start-up qui seront lauréates pour développer cet outil au fil des années à l’usage de toutes les parties prenantes : habitants, salariés, étudiants, entrepreneurs, chercheurs… du territoire.

À lire aussi

Actualités

Qualité de Vie au Travail : EpaMarne propose plus de 200 prestations par mois

17 juin 2019

Actualités

À Chanteloup-en-Brie, bientôt des logements triplement innovants

11 juin 2019

Actualités

1/10 –« Biodiversité » est dans le Lexique 2018 de l’aménagement durable

27 mai 2019