Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER
Vue donnée depuis le site à Villiers-sur-Marne
©

Actualités

Marne-Europe : les groupements BPD Marignan, Compagnie de Phalsbourg et Kaufman & Broad, retenus pour la phase 2 de l’appel à projets « Inventons la Métropole du Grand Paris »

Amélie Ferrand

La commune de Villiers-sur-Marne et l’Établissement public d’aménagement de Marne-la-Vallée, EPAMARNE, aménageur et développeur, travaillent dans le cadre d’un partenariat resserré à la création du futur quartier Marne-Europe, qui émergera autour de la station du Grand Paris Express « Bry-Villiers-Champigny ».

L’appel à projets « Inventons la Métropole du Grand Paris » représente un formidable accélérateur de développement de ce futur quartier, pour y bâtir une ville inventive, audacieuse et sensuelle, appelée à devenir une des polarités majeures du Grand Paris. La qualité des candidatures reçues démontre la forte attraction que Marne-Europe exerce déjà sur les énergies, les talents et la créativité des acteurs majeurs de la fabrique de la ville. Ce nouveau quartier sera demain, l’emblème de signatures architecturales de renommée internationale.

Le jury, composé de la Métropole du Grand Paris, la Société du Grand Paris, la préfecture de Paris et d’Ile-de-France, l’Établissement Public territorial Paris-Est-Marne et Bois, la commune de Villiers-sur-Marne et EPAMARNE, a souligné la grande qualité des dossiers proposés qui supposaient de la part des équipes candidates un investissement extrêmement important.

Le jury a désigné les groupements représentés par les mandataires, BPD Marignan, Compagnie de Phalsbourg et Kaufman & Broad Grands Projets, pour travailler sur Marne-Europe dans le cadre de la phase 2 de l’appel à projets. Ces équipes ont été sélectionnées pour leur capacité à s’impliquer très rapidement sur un site complexe et dense et à faire émerger la ville désirée et désirable que Villiers-sur-Marne et EPAMARNE appellent de leurs vœux. Chacun de ces groupements a proposé un projet avec une expression architecturale et urbaine en phase avec cette ambition et a fait preuve d’un réel savoir-faire pour répondre aux axes d’innovation et de créativité attendus.

La commune de Villiers-sur-Marne, EPAMARNE et les groupements, vont dès à présent entamer une phase de dialogue, de co-construction du projet et de définition de sa mise en œuvre opérationnelle. Cette phase prendra la forme d’une méthodologie itérative, constituée de workshops et de jalons intermédiaires. Le groupement lauréat devrait être désigné d’ici la fin de l’été 2017.

Révéler un site métropolitain, unique et ultra-connecté

Prenant place en lisière du plateau briard, aux portes Est de la Métropole, le futur quartier Marne-Europe est implanté sur un site géographiquement singulier, sur un belvédère offrant un panorama et des vues exceptionnelles sur le Grand Paris. Jouant avec la cote altimétrique NGF « 88 », Marne-Europe offrira aux futurs habitants et visiteurs des vues uniques sur le grand paysage francilien et sur tous les repères métropolitains majeurs, tels que la tour Eiffel, la tour Montparnasse et La Défense. Au contact de l’autoroute A4 et de plusieurs axes de transport majeurs, le nouveau quartier de Marne-Europe bénéficie d’une excellente desserte et verra, à l’horizon 2024, son accessibilité démultipliée. Avec l’ouverture de la station du nouveau métro Grand Paris Express « Bry-Villiers-Champigny », quatre lignes de transports en commun accompagnées de nombreuses circulations douces s’y arrêteront : ligne 15 Sud, RER E, ligne P et Altival. Avec son hub multimodal exceptionnel conjugué à la très bonne accessibilité routière aux deux aéroports parisiens, Marne-Europe sera l’un des sites les mieux desservis de la Métropole. Cette formidable accessibilité représente pour Marne-Europe une opportunité décisive en matière de développement économique. Elle offre de nouvelles perspectives en termes de bassin d’emplois et d’attractivité des talents. Marne-Europe, futur pôle économique compétitif, offrira de multiples avantages concurrentiels et un niveau de performance élevée aux entreprises, notamment en terme de coût global d’implantation. Ainsi, Marne-Europe est appelé à devenir une polarité tertiaire majeure de l’Est francilien.

Fabriquer une ville plurielle entre ciel et terre

Le projet urbain vise à créer un lieu de destination d’envergure métropolitaine, sur près de 11,2 hectares, comprenant une offre tertiaire et des programmes emblématiques et centraux, des objets singuliers métropolitains (centre de congrès notamment), qui contribueront à la visibilité du quartier, créant ainsi un véritable effet d’adresse. Il s’agira aussi d’y créer un quartier conçu à l’échelle du piéton, où il fera bon vivre, travailler, se détendre et se divertir. La maîtrise d’œuvre urbaine est assurée depuis avril 2015 par l’équipe pluridisciplinaire de l’Atelier Ruelle menée par Gérard Penot, Grand Prix de l’Urbanisme 2015. Marne-Europe, à travers le plan-guide conçu par l’Atelier Ruelle, est une pièce urbaine polymorphe, entre ciel et terre et dont la principale caractéristique est d’être conçue avant tout à l’échelle du piéton, dans une logique d’effervescence et d’expérience sensible de l’espace public. En effet, le pro- jet urbain porte une attention particulière aux échanges qui peuvent exister entre le pied des bâtiments, qu’ils soient à vocation commerciale ou non, et l’espace public. Le principal d’entre eux, le jardin métropolitain, constituera un lieu de rencontre à l’échelle du quartier en lien direct avec la gare. Le ciel, la lumière et les vues y entreront en dialogue avec un sol animé et sensible, en résonance avec des immeubles de belle hauteur, dont certains culmineront à 54 mètres. L’atmosphère du quartier fera écho à la convivialité des guinguettes des bords de Marne. Pour pleinement s’exprimer, cette vision de la ville suppose d’inventer des expressions architecturales contrastées et un vocabulaire propre à chaque lot. En outre, ce nouveau quartier ne sera pas un quartier isolé : il devra s’intégrer dans le territoire environnant, tisser des liens et des complicités avec le tissu économique local, les pôles commerciaux existants, explorer des passerelles culturelles avec les acteurs et les ressources déjà présentes sur le territoire.

Relever le défi d’une programmation ambitieuse

Villiers-sur-Marne et EPAMARNE, aménageur et développeur de Marne-Europe, souhaitent développer un projet urbain équilibré, entre lieu de vie et de travail, qui soit attractif, bien desservi et où l’effervescence urbaine trouve toute sa place, autour d’un jardin métropolitain implanté au cœur du quartier. La programmation de 220000 m² de la ZAC Marne Europe, dont 115000 m² prévus dans l’appel à projets « Inventons la Métropole du Grand Paris » compte :

  • 47000 m2 de logements et résidences
  • 35500 m2 de bureaux
  • 12500 m2 de commerces et services dont un cinéma
  • 15000 m2 de programmes remarquables hôtels, centre de congrès…
  • 4000 m2 d’activités
  • 2 ha d’un jardin métropolitain au cœur du quartier

Si les grandes masses de la programmation sont posées dans le plan-guide et les orientations urbaines définies, les sources de créativité et d’innovation demeurent nombreuses : l’innovation technique et architecturale, l’innovation en matière d’écologie urbaine, les nouveaux usages pour s’approprier ce futur quartier sont autant de leviers d’action pour co-construire cette centralité majeure de l’Est parisien.

Innover pour mieux se projeter

Innover aujourd’hui, c’est imaginer le quotidien de demain. C’est pourquoi, Villiers-sur-Marne et EPAMARNE souhaitent pour Marne-Europe accueillir l’innovation sous toutes ses formes. Six axes d’innovation, matériels et immatériels, ont été proposés et enrichis et challengés par les équipes sélectionnées. C’est toute leur créativité qui est à présent attendue pour sublimer la singularité de Marne-Europe.

  • Une ville plus hybride : proposer de nouveaux usages et services aux citoyens pour leur permettre de s’approprier et façonner leur quartier.
  • Une ville plus connectée : faire du quartier autour de la gare, un lieu hyper-connecté dans la poursuite des démarches engagées par la Société du Grand-Paris.
  • Une ville plus confortable : rafraîchir par le sol pour tempérer le quartier avec l’exploitation des capacités géothermales de faible profondeur du site.
  • Une ville plus durable : faire du bois l’emblème de l’éco-construction en lien avec le pôle d’excellence de la cité Descartes. Un tiers des projets sera réalisé en structure bois avec des démonstrateurs emblématiques tels qu’un bâtiment en R+17.
  • Une ville plus sensuelle : développer un archipel écologique et faire de Marne- Europe un laboratoire de la biodiversité urbaine.
  • Une ville plus collaborative : inventer de nouveaux outils au croisement de la maquette numérique (BIM/CIM) et de la gestion de la co-activité sur site restreint, afin de réduire l’impact des chantiers sur le quotidien des habitants et d’optimiser l’utilisation des ressources.

En savoir plus

LES DOCUMENTS

Actualités

B… comme BIM, Bois, Bio-Urbanité

7 septembre 2017

À lire aussi

Actualités

ZAC des Coteaux à Torcy : la biodiversité préservée pendant la phase de travaux

11 décembre 2018

Actualités

Salini Immobilier et EpaMarne développent le parc d’activités 8.0 !

6 décembre 2018

Actualités

Logements : les tendances de l’immobilier neuf au 3e trimestre 2018

29 novembre 2018