Ils sont de plus en plus en plus nombreux à afficher des objectifs ambitieux dans le domaine. La Semapa, le bras aménagement de la Ville de Paris, ou épaMarne, l’aménageur de Marne la Vallée, ne voient plus d’obstacles, au contraire, à recourir massivement à la construction bois. Un changement majeur dans un secteur jusqu’ici massivement dominé par le béton et l’acier.

 

Lire plus : Le Nouvel Économiste

Partager