Si vous souhaitez contacter EPAMARNE-EPAFRANCE, merci de remplir le formulaire

ENVOYER

Actualités

EPAMARNE et Elithis ré-enchantent la hauteur avec Bois XXII, le bâtiment du XXIIe siècle

Amélie Ferrand

Nicolas Ferrand, Directeur général des Établissement publics d’aménagement de Marne-la-Vallée, EPAMARNE/EPAFRANCE et Thierry Bièvre, Président du Groupe Elithis, ont signé un partenariat pour la réalisation inédite d’un bâtiment résilient face au dérèglement climatique sur le très long terme. Situé à Montévrain, à proximité immédiate de la gare RER de Val d’Europe, le bâtiment offrira une programmation mixant logements, bureaux, commerces et services, sur 9000m² de surface de plancher.

L’Ecoquartier de Montévrain poursuit son développement et sa démarche avant-gardiste de ville durable avec le lancement d’un projet collaboratif pour réaliser avec EPAMARNE et Elithis un programme « Bois XXII ».

 

L’ambition de ce projet est triple :

1. Concevoir une ville résiliente

Le bâtiment sera résilient pour faire face aux aléas climatiques sur le très long terme, l’horizon de l’année 2120 étant visé. Pour cela, les dispositifs technologiques autonomes en énergie seront privilégiés, ainsi qu’une conception à l’échelle de l’ilot afin d’intégrer tous les enjeux de préservation de la biodiversité, de gestion hydraulique et de réduction de l’effet de chaleur. La hauteur sera un élément traité avec finesse et précaution, pour garantir une insertion urbaine et fonctionnelle réussie.

2. Anticiper les modes de vie et de travail de demain et imaginer la réversibilité

Le projet préfigurera ce que seront les espaces privés, publics et partagés de demain, tout en développant une logique de mixité sociale et fonctionnelle. La conception du bâtiment permettra aux générations futures d’adapter ces surfaces, car elles seront conçues dans une logique de réversibilité et d’évolution des usages. Les espaces de travail seront flexibles et adaptés : imaginés pour répondre aux changements des modes collaboratifs, dans une logique de partage et de bien-être. Enfin, l’offre de services permettra d’animer l’ensemble du bâtiment, grâce à une relation visuelle et fonctionnelle entre l’espace public et le socle actif, mais aussi à l’impulsion de nouveaux usages à un dernier niveau « roof top » pour sublimer la hauteur.

3. Tendre vers l’excellence environnementale

Le bois et les matériaux biosourcés seront prioritairement privilégiés tout en s’assurant de leur pertinence avec l’analyse du cycle de vie du bâtiment. L’objectif est bien de concevoir un bâtiment passif plus via son approche bioclimatique que par sa capacité à compenser l’énergie consommée par une production d’EnR.

S'inscrire dans une logique collaborative

Cette logique d’innovation dans la façon de vivre autrement la ville va de pair avec celle de sa production. Ce projet est entièrement guidé par les principes de la co-construction et du dialogue. De cette effervescence doivent émerger des réponses opérationnelles tant à l’échelle de l’ilot que du logement, du bureau et/ou de l’espace d’activité économique : hub de services, tour numérique, économie collaborative, habitat évolutif, éco-mobilité, bien-être, prévention de la santé…

 

L’audace de ces innovations, leur pertinence, leur réplicabilité, mais aussi leur faisabilité économique sont autant de critères sine qua non à la réussite de ce projet. EPAMARNE, Elithis et Montévrain ont choisi l’équipe d’architecture Baumschlager Eberle. Le projet architectural sera présenté d’ici la fin de l’année.

À lire aussi

Actualités

Bussy Saint-Georges : 6 rendez-vous pour construire ensemble le quartier du Sycomore

15 novembre 2017

Actualités

EPAMARNE signe la charte Objectif BIM 2022

14 novembre 2017

Actualités

Val d’Europe : bientôt un pôle universitaire de 10 000 étudiants

14 novembre 2017